Rubrique
Actualités

46e cérémonie des Césars : Une édition symbolique

« Faire cette cérémonie devant une salle vide bouleversant ou pathétique ? »

Marina Foïs

C’est la question que pose dès 21h10 Marina Foïs la maîtresse de la 46e cérémonie des Césars. Electrique et sulfureuse, elle se fait, le temps d’une soirée, ambassadrice du monde de la culture pour transmettre le ras-le-bol général. Pour que cette édition exceptionnelle puisse avoir lieu en débit de la pandémie, ils n’étaient que 150, testés et masqués, à avoir la chance de siéger dans un Olympia à moitié vide. Mais pour tous il était important que cette cérémonie ait lieu pour montrer que le cinéma reste malgré tout plus vivant que jamais.

« Qui veut la peau de Roger l’intermittent »

Url de la ressource

Comme traditionnellement pour les autres cérémonies de remise de prix, de nombreux artistes ont saisi l’occasion de remettre ou de recevoir une récompense pour sensibiliser les téléspectateurs sur des sujets variés : Violences policières, racisme ou encore génocide ouïghour... Pour dénoncer le manque de considération du gouvernement pour le monde de la culture, c’est nue et avec des messages inscrits sur le corps, que l’actrice Corrine Masiero a décidé d’interpeler la Ministre de la Culture. Plus tôt, deux intermittents du spectacle ont quitté le siège de l’Odéon pour témoigner de la détresse de la profession et demander la réouverture des lieux culturels dans les plus brefs délais.

Et les gagnants sont...

  • "Adolescentes" confirme son succès

Premier documentaire nommé dans la catégorie du « meilleur film », il a raflé les prix du meilleur documentaire et du meilleur son. Ce projet ambitieux avait pour but de s'immerger pendant 5 ans dans le quotidien des jeunes Anaïs et Emma jusqu'à l'obtention de leur baccalauréat.

  • Victoires pour "Adieu les cons" 

Avec ses 13 nominations « Adieu les cons » est l’un des grands gagnants de la soirée. Le film du grand absent Albert Dupontel repart avec 7 Césars dont ceux du meilleur scénario de la meilleur réalisation et du meilleur film. Le long métrage n’avait pu être diffusé dans les salles que pendant 9 jours avant la fermeture des cinémas.

  • "Eté 85", le favori déçu

Il faisait lui aussi partie des grands espoirs de cette 46e cérémonie avec ses 12 nominations. Le film n’a visiblement pas assez convaincu le jury puisqu’il est reparti bredouille. Le long métrage de François Ozon retraçait la relation amoureuse estivale de deux jeunes hommes durant l’été 85.

  • Le Splendid et Bacri à l'honneur

Pour mettre la comédie sur le devant de la scène, les sept membres de la troupe du Splendid étaient tous réunis pour recevoir un César d'honneur. Pour fêter la venue de Thierry Lhermitte Josiane Balasko et les autres, des extraits "Des Bronzés font du ski" et du "Père Noël est une ordure" ont été diffusés. Dans un autre registre, un César a été remis à Jean-Pierre Bacri, décédé le 18 janvier 2021, pour l'ensemble de sa carrière.

Hommage rendu à Jean-Pierre Bacri

Une cérémonie importante

Après une édition 2020 chaotique, les 46e Césars avaient la lourde responsabilité de réconcilier les Français avec la cérémonie de Canal +. Il y a un an, l’actrice Adèle Haenel avait déclenché une véritable crise en quittant l’audience à l’annonce de la victoire de Roman Polanski. Le réalisateur franco-polonais avait remporté le César de la meilleure réalisation pour « J’accuse » en dépit des diverses accusations d’agressions sexuelles portées contre lui. Cet événement a considérablement fracturé la famille du cinéma français.  En effet, certains y ont vu un message de non-considération à l’encontre de toutes les victimes d’agression sexuelle à une époque où la parole se libérait enfin. Pour cette nouvelle édition, Canal+ a souhaité faire table rase du passé et cela est passé par une refonte totale de l’académie des Césars, en charge de désigner les nommés et les gagnants. En supprimant les membres d’honneur (les cinéastes oscarisés nommés à vie), dont faisait partie Polanski, les Césars montrent leur réelle volonté de changement.

Lucie Besse Razac

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.