Rubrique
Actualités

5 films à ne pas manquer

Covid ou non, l'industrie du cinéma a remis le pied à l'étrier. Plusieurs films vont sortir sur grand écran, du moins aux Etats-Unis, voir même directement en streaming. Zoom sur les prochaines sorties à ne pas rater.

Monday (2020) par Argyris Papadimitropoulos
Url de la ressource

Mickey et Chloé se sont rencontrés à Athènes. Si tout au début, cela semble être une simple aventure d’un weekend, leur histoire prend une tournure différente quand Chloé décide de ne pas retourner à sa vie rangée aux États-Unis. Elle reste et décide de vivre avec Mickey… Sur un coup de tête, on voit l’évolution de cette histoire d’amour intense d’un point de vue très authentique.

Sebastian Stan dans le rôle d’un DJ en quête d’une nouvelle vie et Denise Gough dans celui d’une amoureuse transie rendent ce long métrage beau et touchant. On voit la réalité et la complexité d’une relation, baignée dans un univers de fête, d’alcool et de musique. Sortie officielle le 16 avril 2021.

Cruella (2021) par Craig Gillespie
Url de la ressource

Cruella De Vil est de retour sur nos écrans après 25 ans. Si la dernière fois c’était sous les traits de Glenn Close, cette fois-ci c’est Emma Stone qui l’interprète. On découvre sa jeunesse dans le Londres des années 70 en tant qu’Estella, styliste travaillant pour La Baronne (Emma Thompson), tyran qui deviendra bientôt son ennemie.

Rassurez-vous, très vite on retrouve tout ce qu’on aime détester chez Cruella : un rire diabolique, un style incroyable, une méchanceté aigue et une chevelure noire et blanche. Une contextualisation nous est offerte mais pas une justification. S’il était reproché aux live-action de Maléfique de nous la rendre trop gentille et d’effacer son histoire de vilaine, ce ne sera pas le cas avec ce film qui est interdit au moins de 13 ans. Une première pour un film Disney. Et puis, Cruella le dit elle-même dans la bande annonce : « je suis née brillante, très méchante et un tout petit peu démente ». Et pour la retrouver, il faudra attendre le 28 mai pour sa sortie en salle et simultanément sur Disney+ avec le Premier Access.

Shiva Baby (2020) par Emma Seligman
Url de la ressource

C’est un film qui, comme beaucoup, est à la base un court-métrage de fin d’année. On le sait, l’avenir du cinéma (voir l’avenir tout court) réside dans nos universités. Shiva Baby, c’est l’histoire de Danielle (Rachel Sennot), étudiante paumée qui doit gérer entre autres, son manque de confiance en son avenir, son anxiété et un sugar daddy (Danny Deferrari) qui veut investir dans son art, bref sa vie quoi.

Elle est juive et bisexuelle, et invitée à une shiva (cérémonie juive qu’on pourrait assimiler à une période de deuil en groupe) elle se retrouve face à face avec son ex (Molly Gordon), son sugar daddy et sa femme (l’incroyable Dianna Agron) et…leur bébé. Que les festivités commencent ! Vous pouvez y prendre part depuis le 2 avril 2021.

The Suicide Squad (2021) par James Gunn
Url de la ressource

James Gunn n’en a rien à faire. Pour lui, c’est comme si « Suicide Squad » n’existait pas, et reprend sur de bonnes bases en rajoutant juste « The » au titre, comme si c’était le seul et l’unique. On ne peut pas nier que sa vision est unique et peut-être plus fidèle à l’état d’esprit des comics.

Déjanté, coloré et avec une bande son incroyable, le nouveau Suicide Squad semble enfin respecter la bande dessinée et son public, impatient de savoir comment le papa des Gardiens de la Galaxie va les faire voyager.

Par rapport à l’histoire, il est difficile de donner des détails mais on retrouve le Squad avec Harley Quinn (Margot Robbie), Captain Boomerang (Jai Courtney), Rick Flagg (Joel Kinnaman) et Adam Waller (Viola Davis). S’ajoute aux « originaux » de nouvelles recrues dont le personnage d’Idris Elba, Bloodsport et le, déjà adoré, King Shark joué par Silverster Stallone. Sortie officielle le 4 août 2021 en France. 

Annette (2021) par Leos Carax
Url de la ressource

Il s'agit du sixième long-métrage du réalisateur français, déja présent sur la Croisette en 2012 avec Holy MotorsAnnette sera son premier film en langue anglaise, et sa toute première comédie musicale. Il raconte l'histoire d'amour d'un couple formé par un comédien de stand-up (Adam Driver) et une cantatrice (Marion Cotillard), dont la naissance de la fille, un être mystérieux «au destin exceptionnel», va bouleverser l'existence. (Madame Figaro). 

Rien qu'à travers la bande annonce, on est embarqué dans un univers unique et étrange. Un drame musical, on en voit pas tant que ça au cinéma non ? Une expérience qui mérite d'être vécue dans une salle noire, avec un grand écran si possible. Le film sera présenté le 6 juillet 2021 à la Croisette. 

Marcus BELLONNE

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.