Rubrique
Longread

All Too Well the short-film, quand le journal intime s’ouvre à nouveau

Dylan O’brien (Taylor’s version), c’est le nom d’utilisateur Twitter que l’acteur phare de la série Teen Wolf et de la saga à succès Le Labyrinthe s’est donné à la sortie du court métrage d’All Too Well, version allongée du titre à succès de la chanteuse américaine Taylor Swift. Aux côtés de Sadie Sink, une jeune actrice apparue pour la première fois sur le petit écran dans la série Stranger Things, le jeune couple éphémère a pour mission de rejouer pour les caméras la romance entre Taylor Swift et l’acteur Jake Gyllenhaal. 

“L’amour est si bref, l’oublier est si long”

C’est à l’automne 2010 que les chemins de la belle chanteuse de country et du charmant acteur se croisent. Âgée de seulement 21 ans, Taylor Swift est très vite éprise et malgré la brève idylle qu’ils partagent, cette relation marque un tournant décisif dans sa vie. La chanteuse qui, a pour habitude de s’inspirer de ses relations pour ses musiques, semble dédicacer son quatrième album studio Red à sa relation déchue. En Novembre 2021, elle sort une réédition de Red et surprend ses fans avec le court-métrage de sa musique All Too Well: une façon de venir rouvrir la plaie de cette relation pour se la réapproprier.

C’est avec des paroles poignantes et imprégnées de vérité que Taylor Swift raconte à nouveau cette histoire qui l’a marquée. Le court-métrage débute par une citation de Pablo Neruda “L’amour est si bref, l’oublier est si long”, citation qui vient porter l’entièreté de l’idylle de la belle blonde avec l’acteur. 

Une rétrospective sur le passé

Avec les années, vient la maturité. Et c’est 10 ans plus tard, en allongeant de plusieurs minutes sa chanson déjà culte que Taylor Swift le démontre: dans un paragraphe revisité elle raconte: “Tu as dit que si nous avions été plus proches en âge, ça aurait peut-être marché / Et ça me donnait envie de mourir.”  En effet, cette différence d’âge et de maturité est bien soulignée par les âges respectifs des acteurs: Sadie Sink qui interprète Taylor a 19 ans alors que Dylan O’brien, qui prend le rôle de Jake Gyllenhaal a déjà la trentaine. Un profil encore enfantin, qui vient trancher plus que jamais avec l’homme déjà bien installé dans sa vie professionnelle et personnelle, qui a un certain ascendant sur la jeune fille. 

Dans la version longue de la chanson, l’audience rencontre une Taylor Swift plus âgée, qui vient montrer le changement entre les nombreuses années qui se sont écoulées et les différents chemins pris. C’est une femme sophistiquée, maîtresse de sa propre personne qui chante, ironique: “Je n’ai jamais été douée pour les blagues / Mais je crois que celle là disait / Je vais vieillir, mais tes amantes auront toujours mon âge.” Une petite pique bien placée, pour montrer que la maturité finit toujours par nous rattraper…

 

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.