Rubrique
Brèves

Après deux ans, la Braderie de Lille rouvre ses portes

Tradition depuis le XVe siècle, la plus grande braderie d’Europe s’étalera dans les rues de Lille les 3 et 4 septembre prochains. Les hôtels de la ville ont été pris d’assaut et la plupart affichent complet pour le week-end, tandis que les hôtels en périphérie ont un taux de remplissage de 85%.

Le retour des touristes étrangers

Les touristes Belges, Anglais, Allemands et Hollandais seront les plus nombreux à la Braderie. En juillet, déjà 1986 bradeux avaient loué un emplacement pour l’événement sur les 5 000 disponibles, signe d’un véritable engouement après deux ans de crise sanitaire. Une vingtaine de rues ont été ajoutées au plan initial de la Braderie, pour 80 kilomètres d’étals dans toute la ville. Une grève des tramways est attendue pour le week-end, mais la municipalité a compensé en augmentant le nombre de bus. Des expositions dans de nombreux lieux culturels lillois ont également été planifiées, notamment au Palais des Beaux-Arts, Tripostal, Saint-Sauveur, Hospice Comtesse. 

Une Braderie éco-responsable

Les courses pédestres ont été retirées du programme et 600 agents municipaux assureront la sécurité ce week-end. La Braderie de Lille se veut également éco-responsable en bannissant les produits à usage unique en plastique (gobelets, verres, assiettes, couverts, pailles, touillettes, boîtes en polystyrène…). Pour l’édition de l’année prochaine, les autorités municipales proposeront des vélos-cargo pour collecter les invendus des bradeux, afin de les distribuer à des associations caritatives ou de recyclage.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.