Rubrique
Actualités

Grammy 2021: Une cérémonie transformée

Dimanche 14 mars, à 23h heure française, a eu lieu la 63e édition des Grammy Awards, en direct de Los Angeles. La cérémonie présentée par l’humoriste Trevor Noah a récompensé 36 groupes et artistes internationaux. A la différence des Victoires de la musique en France, il y a des catégories de prix en fonction des genres musicaux (rock, latino, country, RnB, Rap…) et il n’y a pas de catégories genrées. La cérémonie représente donc un panel très éclectique des sonorités populaires du moment, et c’est ce qui peut expliquer en partie son succès puisqu’elle touche un très large public.  

Photo de la performance de Dua Lipa

La Covid-19 s’invite à la fête 

Après avoir dépassé la barre 500 000 morts à cause de la Covid-19, la cérémonie américaine ne pouvait pas se permettre d’accueillir du public comme à l’accoutumé. Seuls les nommés avaient la chance d’être présents et masqués au Staples Center de Los Angeles pour assister à la cérémonie. La pandémie a aussi affecté le l’organisation du show puisque certaines performances ont dû être enregistrées à l’avance et que plusieurs artistes n’ont pas pu faire le voyage jusqu’aux Etats Unis à l’image des Coréens BTS ou encore des New-Yorkais de The Strokes. La Covid-19 était aussi sur les lèvres de toutes les stars qui n’ont pas manqué de rendre hommage à plusieurs reprises à tous les artistes et acteurs du monde de la musique en difficulté à cause de la crise sanitaire. Dans ce but, les organisateurs ont choisi de mettre à l’honneur les propriétaires de salle de spectacle mythiques du pays pour remettre des trophées à distance ou en présentiel. Le but de la cérémonie était vraiment de montrer que l’union entre les artistes perdure et que le spectacle doit continuer. La Covid-19 ne nous a pas empêché d’assister à des tableaux spectaculaires; le masque porté par les artistes et même par les danseurs pendant les prestations, a confirmé son nouveau rôle d’objet de style.

Url de la ressource

La Covid-19 n’était pas le seul sujet de société à envahir les Grammy. Beaucoup d’hommages ont aussi été rendus aux victimes de violences policières raciales, notamment par le rappeur Lil Baby qui n’a pas hésité à interpeller directement le président Joe Biden dans une interprétation scénarisée de son morceau « The Biggest Picture ». En recevant le Grammy de la meilleure performance RnB, Beyonce a elle aussi eu un petit mot sur les crimes raciaux dans son discours. Après l’émergence du mouvement « Black Lives Matter » aux Etats-Unis en 2020, le sujet de la discrimination raciale est toujours au cœur des préoccupations. La chanteuse HER a même obtenu le très convoité Grammy de la chanson de l’année avec le titre « I Can’t Breath » qui rend directement hommage à George Floyd et à toutes les autres personnes qui ont été tuée à cause de leur couleur de peau.

Les femmes à l’honneur

  • Megan Thee Stallion s’embrase

Grande fan de Beyoncé depuis la première heure, c’est à ses côtés qu’elle est montée sur scène pour recevoir le Grammy de la meilleure performance rap pour le très streamé « Savage ». La jeune texane a aussi empoché les prix de révélation de l’année et celui de la meilleure chanson rap toujours pour « Savage ».

  • Le retour en force de Taylor Swift

La chanteuse qui totalise près de 46 000 000 de streams sur Spotify chaque mois a décroché le Grammy de l’album de l’année pour « Folklore » qui a accompagné des millions d'américains pendant le confinement.

  • Des ambassadrices de la Country

Dans la liste des nommés dans les différents prix liés à la Country, il y a avait plus de femmes que d’hommes en course. Cela montre la volonté de l’académie des Grammy de mettre en valeur des artistes comme Miranda Lambert ou encore Ashley Mc Bryde, dans un genre historiquement masculin.

  • Billie Elllish chérie par l'académie

Après être repartie avec pas moins de cinq trophées lors de la précédente édition des Grammy, la jeune interprète n’est pas repartie bredouille cette année. Elle a remporté le prix de l’enregistrement de l’année pour le titre « Everything I Wanted ».

  • Beyoncé Queen des Grammy

En obtenant le Grammy de la meilleure performance rap pour le remix de « Savage » et celui de meilleure performance RnB pour son dernier album « Black Parade », Queen B devient l’artiste la plus récompensée de l’histoire de la cérémonie. Avec ses 28 trophées, elle surpasse de peu le chef d’orchestre Britannique Georg Solti.

Lucie Besse Razac

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.