Rubrique
Actualités

Les diamants de sang

Le pays des diamants

Dans le domaine de la joaillerie, la Russie est un pays aux multiples réserves minérales. Elle fait notamment partie des deux plus gros pays producteurs de diamants bruts au monde devant le Botswana. En totalité, 21% de la production mondiale de diamants est originaire de Russie. Depuis le début du conflit, de nombreux pays ont cessé de commercer avec cette dernière pour des raisons d’éthique. On appelle « diamant de sang », un diamant extrait d’un pays en guerre et dont l’extraction finance des conflits armés. De façon à éviter le commerce de ces diamants de sang, le processus de Kimberley a été instauré. Ce processus est un régime international de certification des diamants bruts, qui réunit gouvernements et industriels du diamant. L'objectif étant d'éviter de négocier sur le marché mondial, l'achat des diamants présentés par des mouvements rebelles dans le but de financer leurs activités militaires. Ce certificat atteste que la vente de diamants bruts ne sert pas à financer un conflit armé et évite que les diamants des conflits n'arrivent sur le marché légal.

 

Un processus qui a aussi ses limites

Il ne prend notamment pas en compte les cas où ce sont les forces armées gouvernementales qui exploitent les diamants. Ou en cas de vols, de contrebande (travail d’enfants mineurs) et de transactions financières illégales. Il ne prend pas non plus en compte les aspects environnementaux ni l’expulsion des populations locales de leurs terres pour laisser la place aux tailleurs de diamants. De nombreux points clés du système d’extraction des diamants échappent alors au processus de Kimberley.

Depuis le début des affrontements russo-ukrainiens, de nombreuses entreprises ont arrêté de commercer avec la Russie.

Aujourd’hui encore, la violence, la corruption et le travail des enfants sont toujours d'actualité et entachent l’éclat des diamants.

 

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.