Rubrique
Interview

Lise, peintresse sensitive de la puissance du corps

lise

  Lise fait remonter votre âme à la surface de votre peau. - Des bordures de votre front à l'horizon de vos pieds, le paysage de l’être se fait hôte de ses pinceaux: pour quelques heures, un moment que la peintresse souhaite en communion. Être soimême, en contact avec l'intensité de nos mondes, une simple frontière, celle de l'épiderme qui ne demande qu'à devenir un lieu d'expression des couleurs, pour un nouveau regard sur soi, vers soi.

- Être sa modèle, c'est se vouer quelques instants à la puissance créatrice. Une succession de gestes, comme une danse pour poser l'éclat de la couleur et la profondeur de la forme sur celle (parfois celui) qui habite ce corps. Une humanité à sublimer de pigments. En fonction de l'inspiration, dans un jeu de couleur et de temps, la trace dessinée révèle une partie de ce que vous êtes. La peinture sur corps est cet acte identitaire qui puise ses sources dans l'art ancestral.

- Lise est en contact avec cet aspect spirituel, elle pratique dans divers domaines. Un voyage artistique et humain qu'elle a su nourrir tout au long de son parcours. Ce savoir-faire, l'artiste l'a acquis au grès de ses expériences. Tout d'abord à Paris, dans les festivals. Elle avait rejoint un collectif de peintres sur corps. Le groupe propose un atelier inscrit dans un cadre événementiel et festif parisien.

- Ensuite sur les terres d’Amérique latine en contact avec d'autres peintres aux cultures pré-colombiennes. Un moment de changement qui est le résultat d'un désir: rejoindre les cercles de femmes au Mexique, la danse de la Lune.

- Quelques années d'enrichissement personnel s'ensuivent, un voyage dans d'autres cultures, d'autres temps, d'autres pays, d'autres domaines. La période résonne avec le lien d'appartenance au groupe. Son art évolue, l'artiste y trouve le sens, reçoit, agit pour cette quête de profondeur qui l'habite. Une transformation continue d'une peintresse sensitive et plénière.

«Les racines me tiennent à cœur».

- A présent, enrichie de ses expériences: cette rencontre de la peinture sur l'épiderme est un cadeau que la modèle et elle-même s'offrent. Les lignes du corps sont le terrain qu'explorent le pinceau et le regard: regard de la créatrice, regard de l'entourage lorsque nous sommes dans des instants de communauté, regard interne. Un accord s'effectue, la concentration, la confiance est accordée.

- Une peau nue, offerte, en chemin pour l'ouverture d'un intime, sous les touches de matière la peau sensitive se repose du jugement. Lise en extrait l'intensité, elle écoute ce que votre corps lui raconte, attentive aux marques du temps. Elle sait le lire, devine pour y inscrire les couleurs et les formes réparatrices, de celles qui réveillent la puissance, de celles qui soignent. Une femme est l'interprète de la peau peinte comme lien, comme une lumière lunaire. Une œuvre sur les lignes de votre corps.

Sur ces quelques mots: «An ancient gift, have been passed to an ancestor to an ancestor, combined in your heart, in your hands, in your body, in your soul. You're the medicine, Life is the ritual.» Native American Quote. Je vous souhaite de prendre soin de vous, de vous enrichir des partages de nos artistes pour un voyage sans fin.

Merci Lise pour cette confidence pleine de générosité.

Géa le 8 mai 2020 au Mexique et en France.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.