Rubrique
Interview

Moontain

Moontain artiste plasticien de la transcedance. 

Dans les rouages d'un espace virtuel tisseur de liens, les chemins se croisent, à ce moment là, commence le dialogue avec Moontain individu à la création transversale et transcendante.

- De cet artiste, dont je ne connais que les mots à cet instant de rédaction, je ressens sa capacité à traverser l’être. Celle de recevoir pour créer pleinement, intensément comme une respiration profonde que lui infuse le monde primordial. - Sources de savoirs: ses yeux, ses réflexions, ses recherches qu'il nous dévoile sous la forme de peintures, de musiques, des «co-naissances» qu'il matérialise de ses mots, de ses sculptures. - Il donne l'observation de ce qu'il voit au premier abord. Définir cet homme comme un artiste...oui, si le sens de ce mot est l'expression sans fards de l'imaginaire. La racine du mot sauvage est libre. - Simple contact avec ce qu'est la vie, l'intuition? Connaître l’étymologie, le sens des mots, recevoir la vibration pure le mène à l'étendue de son champ des possibles. «L'invisible est la base de tout».

- L'élévation de la pensée, être à l'origine de son propre voyage, ce qu'il réalise fait écho aux légendes relatant cette énergie vive. Une empreinte sensorielle que son esprit utilise, une maîtrise de cet art de la liberté si tangent. Son choix est de soutenir les flux dans la matérialité de ses œuvres. - L'Origine est ce qu'il nous raconte dans sa pluralité: par l'évocation du vivant, des cycles, ce mouvement qui... son talent réside dans l'art de poser des images et des mots sur la transparence, sur cet ensemble vital: Recevoir ... Regardez!

- Moontain taille les pierres, il sculpte cette matière millénaire dans un souci de continuité, il laisse de ses mains la marque de son expérience. Attentif, dans la nuit, ou bien en mouvance avec la marque d'un rayon sur le tableau qu'il peint, il remplit des carnets entiers de mots, de pensées continues, des réflexions profondes... il mêle son être à son advenir. - Être capable d’apprivoiser l'ombre et la lumière, le palpable et l'impalpable, devenir l'écho de l'invisible. Des lunes à la montagne, c'est un simple chemin qu'il propose: celui des portes à ouvrir.

Le site: https://moontain.org/ 

° Je vous invite à imaginer la peinture, la matière qui se fige pour mieux voler. Ce déplacement dans les airs, écarte les atomes de l'oxygène. Ceux que vous inspirerez. Couleurs cerclées de noir, d'une ligne révélatrice que la main trace pour un monde interne. Celui qui manie la noirceur, celui qui reçoit la couleur, un échange qui s'étale dans le temps. Des ailes et des yeux se côtoient dans cette danse aérienne, le vent est dérangé par le passage des êtres d'ailes et de souffles. L'ondine glissée dans les gouttelettes amoureuses s'étiolent pour mieux renaître. La goutte d'eau ne naîtra pas à ce moment, elle cherche sa compagne, celle qui glisse d'un corps, sur le monde d'une joue. L'oiseau-porteur d'âme écoute le brouillard, le paraître des océans. La respiration d'un cosmos porté par les plumes se montre à vous, nous soulignons l'invisible.

° Géa, cosmique le 28 mai 2020

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.