Rubrique
Actualités

MUSIQUE. Retour en 8 dates sur la fantastique carrière de Daft Punk

Ce lundi 22 février marquait la fin d’une ère pour toute une génération de fans. Dans une vidéo publiée sur leur chaîne YouTube et intitulée "Épilogue", le duo Daft Punk annonçait la séparation du groupe.

Ils ont fait rêver, danser, chanter des millions de fans pendant 28 ans. Le légendaire duo français a mis un terme à cette fantastique épopée que fut la leur, marquée par des succès plus retentissants les uns que les autres. Un style inimitable, une "French touch" mondialement reconnue, deux casques passés à la postérité, retour en 8 dates sur la carrière légendaire de Daft Punk.

1993 : les débuts

C’est lors d’une rave-party sur le toit du centre Beaubourg que Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo prennent la décision de créer Daft Punk. Si, à l’époque, les deux acolytes collaborent déjà depuis 2 ans avec Laurent Brancowitz, futur guitariste du groupe Phoenix, c’est en rencontrant les responsables du label écossais Soma qu’ils prennent la décision de se lancer en duo. Le nom de leur groupe fait d’ailleurs référence à une critique reçue par le magazine britannique Melody Maker qui avait qualifié leur musique de « daft punky trash », littéralement « punk idiot ». Ils sortiront leurs premiers titres sous un maxi intitulé The New Wave l’année suivante, mais n’obtiendront que très peu de succès. Malgré cela, le groupe intrigue quelques journalistes et critiques anglais et ne va pas tarder à connaître un premier succès.

1995 : Da Funk

Gardant la même formule que pour la sortie de leurs premiers titres, le duo décide de publier en 1995 le maxi électro-rock Da Funk / Rollin' and Scratchin'. Grâce au titre Da Funk, le groupe va commencer à se faire connaître, et tout va s’enchaîner très vite. En effet, suite à cela, Daft Punk fait alors la première partie des Chemical Brothers à Londres. En France, le groupe participe à la 17ème édition des Trans Musicales de Rennes et est repéré par la maison de disques Virgin. Signant chez eux, le groupe sera alors présent sur Sourcelab vol.2 du label Source, qui appartient à Virgin, et sont pour la première fois diffusés par un label en France. Voyant que leur popularité augmente à grande vitesse, ils décident d’intégrer le single à leur premier album qui paraîtra 2 ans plus tard.

Le succès de Daft Punk réside aussi dans son originalité, tant musicale que… vestimentaire / Source : Guettapen

20 janvier 1997 : Homework

Homework est le tout premier album studio du groupe et comporte au total 16 titres. Avec des titres comme Around the World, Burnin', Revolution 909 et Da Funk évidemment, il propulse le groupe sur le tout devant de la scène, s’écoulant à deux millions d’exemplaires en deux mois et dans 35 pays différents. Daft Punk comprend alors que leur musique atteint une portée internationale. Le titre Around the World entre même dans les charts européens et nord-américains. Suite à un tel succès, le groupe entame sa première tournée, elle aussi internationale. En tout, ce seront 40 dates qui seront réalisées, avec des concerts allant parfois jusqu’à cinq heures. La Daft Punk Mania est lancée, la « french touch » fait son effet et le groupe ne va faire que confirmer par la suite.

26 février 2001 : Discovery

En 2001, quatre ans après Homework, un 2e album studio intitulé Discovery est produit. À la fois encensé et critiqué, il entraîne des controverses aussi bien chez les fans de la première heure que chez les journalistes. Si certains l’estiment trop pop voire disco, d’autres y voient l’originalité de Daft Punk, et les chiffres ne vont pas contester cela. Vendu à plus de 1,5 millions d’exemplaires, il contient des titres tout aussi légendaires qu’Around the World ou Da Funk. En effet One More Time, Harder, Better, Faster, Stronger ou Digital Love, faisant tous les trois partis de leurs dix titres les plus populaires. Réalisant la majorité de leurs ventes respectivement aux Etats-Unis, en France et au Royaume-Uni, le succès international de Daft Punk ne fait que se confirmer, devenant les premiers artistes français à atteindre une telle portée.

8 février 2009 : deux Grammy Awards

Cette année 2009 marque la première grande récompense internationale reçue par les deux acolytes. Le 8 février, ils reçoivent le Grammy Awards du « meilleur album électronique ou dance » pour Alive 2007, un album enregistré à Bercy durant le live du 14 juin 2007 et comportant 12 titres remixés de leurs trois albums précédents. Il remporte également le Grammy du « meilleur single électronique ou dance » pour Harder, Better, Faster, Stronger, l’un des titres présents dans cet album. Pour cet album, ils furent également nominés dans la catégorie Spectacle Musical de l'année aux Victoires de la musique. Trois ans, plus tôt, le duo avait été élu « meilleur DJ du monde » par le magazine MixMag

17 mai 2013 : Random Access Memories

Ayant changé de maison de disques en janvier 2013, le groupe signe avec le label Columbia Records. Très vite, dans une courte publicité diffusée durant l'émission Saturday Night Live sur la chaîne NBC, Daft Punk laisse planer l’hypothèse d’un nouvel album. Deux mois plus tard ce dernier sort bel et bien et sera le plus gros succès de toute la discographie du groupe : Random Access Memories. Contenant treize titres pour une durée totale de 74 min, il abrite en son sein le plus gros single du groupe. Enregistré avec Pharrell Williams et Nile Rodgers et dévoilé un mois avant la sortie de l’album, Get Lucky va devenir un véritable phénomène. Premier des ventes Itunes mondiales, il se retrouve aussi en première position des classements iTunes nationaux en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni entre autres. C’est de loin le plus gros succès du groupe. L’année suivante, l’album remportera cinq Grammy Awards.

Random Success Memories est de loin l’album le plus populaire de Daft Punk, beaucoup considèrent sa sortie comme l’apogée du groupe. / Source : La Déviation

2016 : double collaboration avec The Weeknd

L’album sorti en 2013 sera le dernier du groupe, mais pourtant, il ne marque pas la fin de leur activité. S’ils se font de plus en plus discrets au fil des années, les Français vont pourtant collaborer avec une étoile montante de la scène américaine, The Weeknd. En effet en 2016, le groupe collabore avec le chanteur canadien sur deux chansons, Starboy et I Feel It Coming, extraites de l'album de ce dernier, Starboy, qui sort le 25 novembre 2016. Les deux chansons seront certifiées dans 13 pays différents chacune, allant même jusqu’à être huit fois platines aux Etats-Unis. Il s’agira de l’une des dernières collaborations du groupe.

22 février 2021 : séparation

Inactifs depuis plusieurs années, Daft Punk annonce sa séparation dans une vidéo de huit minutes sur leur chaîne YouTube. Information très vite confirmée par les équipes du duo, il n’y aurait pas de raisons précises à cette séparation. Le même jour, dans un commentaire d'une publication sur Facebook, le producteur d’house américain Paul Johnson, ami du groupe, affirme que leur séparation serait actée depuis 2019 : « La dernière fois que j’ai demandé en 2019 à Thomas quand il avait parlé à Guy, ça faisait longtemps. Deux modes de vie différents ont commencé à se produire. ». En hommage au groupe, nombreux sont ceux ayant exprimé leur déception, leur admiration, leur colère de ne pas avoir pu profiter du groupe en live, mais surtout, presque tous ont exprimé leurs remerciements, au plus célèbre duo français.

Arsène Gay

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.