Samy Naceri, tête brulée du cinéma

« Samy Naceri, les conneries c’est fini ? » Voici la question posée par Thierry Ardisson le 2 mars 2002 lors d’une interview pour dans l’émission Tout le Monde en parle sur France 2. Le présentateur ne croit pas si bien dire. Quelques années plus tard, en 2006 Samy Naceri sera incarcéré à Grasse pendant 6 mois pour outrage et injures racistes, et ce n’est là que le début du calvaire pour la vedette de la saga Taxi.

Né et ayant grandi à Paris, le jeune Naceri n’était pourtant pas prédestiné à cette vie de caïd. C’est lors de son adolescence, que ses déboires commencent. Il rate les cours, est violent et son père est finalement contraint de l’amener avec lui sur les chantiers. Quelques années plus tard, Samy Naceri voit son frère lui offrir la chance de sa vie. Larbi Naceri étant scénariste, il propose à son frère des rôles de figurants dans un premier temps. En 1994, la future vedette du cinéma français décroche son premier rôle important dans un téléfilm diffusé sur la chaîne Arte appelé Frères : La roulette rouge.

« Tout va bien, c’est la période bleue de ma vie »

Présent ensuite dans le film Léon de Luc Besson, il entre enfin dans le monde du cinéma français grâce au premier film Taxi. La France a enfin la possibilité de connaître ce nouveau talent au parcours atypique. Le film est un énorme succès avec pas moins de 12 millions d’entrées. La saga Taxi lui colle à la peau et il devient très vite une star incontournable du cinéma français. Interrogé par Ardisson sur le plateau de Tout le monde en parle, Naceri semblait vivre la meilleure période de sa vie. « Tout va bien. C’est la période bleue de ma vie, j’ai 41 ans, j’ai rencontré une merveilleuse femme, j’ai repris le foot, je ne bois plus », rapporte Naceri. Et l’acteur va plus loin, sur le plateau d’Ardisson : « J’étais pas une poivrade non plus, je sors maintenant sans boire d’alcool alors que je suis avec des mecs qui picolent a tout va. J’ai décidé aujourd’hui de ne plus boire un verre de whisky, de me remettre au sport. » Tous les compteurs sont au vert pour Naceri, qui, après la sortie de Taxi en 1998, apparaîtra dans 20 films différents en seulement 10 ans. La star française recevra notamment 4 prix sur 6 nominations dans les festivals. Il sera nommé aux césars en 1999 après la réalisation de Taxi puis recevra le prix masculin au festival de Cannes en 2006 après avoir joué dans Indigènes.

Daniel ( Samy Naceri ) dans Taxi 2

L’alcool, triste élément déclencheur

Toutefois, l’acteur va vite se faire rattraper par ses déboires de jeunesse et notamment sa première affaire avec la justice. En effet, à 23 ans, Samy Naceri était condamné à 5 ans de prison pour braquage. Il était en réalité le chauffeur taxi d’un groupe de braqueurs rapportait Naceri sur le plateau de Tout le monde en parle le 12 octobre 2002. C’est en 2006 plus précisément que Naceri replonge dans l’alcoolisme après une soirée d’anniversaire trop arrosée. Il écopera ce soir là de six mois de prison ferme pour injures et outrages envers des agents de police. À la fin de l’année 2008, Naceri comptait 13 condamnations à son actif en seulement quelques années. Selon Me Françoise Cotta, ancienne avocate de Naceri, « l’addiction à l’alcool » de ce dernier est la seule explication de tous ces débordements. Interrogée par plusieurs médias suite à l’audience de 2007, l’avocate expliquait que Samy Nacéri est « demandeur de soins psychothérapeutiques pour régler une bonne fois pour toutes son addiction à l’alcool ».

« Les surveillants l'ont poussé au suicide »

Le pire n’est pas encore passé. Ses apparitions répétitives derrière les barreaux ne lui ont pourtant pas empêché de recommencer en 2009. Samy Naceri sera condamné à 1 an et demi de prison en mars 2011 pour agression et violences volontaires sur un ami de son ex-compagne. Il verra sa peine aménagée puisqu’il décidera de déménager dans le sud de la France à Mandalieu, assurant qu’il allait prendre « un nouveau départ » et « reprendre en main » sa vie. La promesse ne tiendra que deux mois. Son retour au Festival de Cannes en mai 2011 ne lui réussira pas. En seulement 11 jours de festival, l’acteur passera 3 journées au commissariat. Cette fois-ci, Naceri n’évitera pas la case prison. Il sera incarcéré 1 an et demi à Grasse là où il tentera de se suicider comme le rapporte Audrey, sa compagne. « Les surveillants l’ont poussé au suicide » rajoute cette dernière. Grâce à sa compagne, Naceri intégrera une unité psychiatrique de Nice.

Url de la ressource

Et maintenant ?

Depuis les différents scandales dont il est l’auteur, l’acteur déchu vit désormais dans l’ombre de lui-même. Après avoir déménagé en Russie il y a quelques années, le sexagénaire essaie aujourd’hui de mener une vie tranquille. En 2018, il explique : "Je vis en Russie depuis un an maintenant. Si j'étais mal à l'aise ici, je serais rentré depuis longtemps", au média russophile Sputnik. Il annonçait également récemment au média Entrevue : "Ça fait un moment que je suis sain dans mon corps et dans ma tête. J'envisage de faire un one man show. J'ai envie de faire rire les gens". Naceri est désormais parrain de l'association Zon-zon 93. Cette association œuvre dans la prévention de la délinquance en laissant les jeunes découvrir le monde culturel, les studios télés ou encore la littérature.

On peut donc se rassurer sur la vie actuelle du loubard du cinéma français. En 2021, il a notamment joué dans le film "Les Méchants" avec son fils. Une revanche personnelle qui relancera peut-être Samy Naceri dans le monde du grand écran.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.