Rubrique
Brèves

Angela Merkel a fait ses adieux à la France

Le président Emmanuel Macron accueillait ce matin Angela Merkel pour sa dernière visite en tant que chancelière dans l’Hexagone à Beaune en Bourgogne. À cette occasion, le chef de l’Etat a décoré la chancelière de la Grand’Croix, plus haute distinction de l'ordre de la Légion d'honneur. Une décoration qui avait déjà été décernée à Konrad Adenauer, Willy Brandt, Helmut Kohl et Gerhard Schroeder, et qui "incarne la solidité de l'amitié franco-allemande, entretenue par Angela Merkel", selon la présidence française. "Depuis que tu es Chancelière, la France a appris à te connaître et à t'aimer. Durant toutes ces années, tu as contribué à garder l'Europe unie malgré tous les chocs. C'est un magnifique destin européen", a affirmé Emmanuel Macron en saluant avec émotion le "parcours exceptionnel" d'Angela Merkel. "Merci d'avoir accepté ce jeune président impétueux qui voulait tout bousculer, merci de cette patience et de cette indulgence à mon égard", a-t-il ajouté.

Flattée de recevoir cette distinction, Angela Merkel a tenu à remercier son hôte : "Ce qui était bien avec tous les présidents c'est qu'on a partagé les mêmes valeurs, même si au début on avait souvent des idées différentes. On a souvent réussi à se mettre ensemble et à faire plus que ce qu'on aurait pu faire tout seul", a-t-elle souligné. Angela Merkel a connu quatre présidents français, de Jacques Chirac à Emmanuel Macron en passant par Nicolas Sarkozy et François Hollande. À l’issue de ces brèves déclarations, elle a pris dans les bras Emmanuel Macron sous les applaudissements de la vingtaine de personnes présentes. De son côté, le chef de l’Etat a souhaité lui remettre quelques cadeaux dont le document attestant de sa première visite en France lorsqu'elle était porte-parole adjointe d'une délégation de RDA en 1990, avant la réunification.

À leur arrivée à Beaune hier soir, le président et la chancelière ont visité les célèbres Hospices de Beaune, joyau architectural du XVe siècle de style gothique flamboyant. Ils se sont ensuite retrouvé au château du Clos de Vougeot, monument emblématique de la Bourgogne viticole situé au milieu des plus grands crus.

Depuis la présidentielle de 2017, la relation entre M. Macron et Mme Merkel a considérablement évolué. Ils ont ainsi réussi, au fil du temps, à bâtir une solide relation de confiance, selon de nombreux témoins. La chancelière doit quitter la politique après la constitution d'un nouveau gouvernement attendue pour décembre et actuellement négociée par les sociaux-démocrates (SPD), vainqueurs des législatives du 26 septembre, avec les écologistes et les libéraux. Si l’alliance “feu tricolore” se fait, ce sera le social-démocrate Olaf Scholz qui lui succédera. Néanmoins, Angela Merkel devrait rapidement revenir en France à Paris pour le Forum de la paix le 11 novembre et la réunion sur la Libye le lendemain.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.