Rubrique
Brèves

Attaque à l’arme blanche à Cannes : trois proches de l’assaillant interpellés

Trois personnes de l’entourage de l’homme qui a attaqué lundi 8 novembre des policiers à l’aide d’un couteau, ont été interpellées ce matin selon une source proche du dossier. “Il s’agit de proches, l’une des personnes travaillait pour lui et une autre l’a logé”, a indiqué une source policière, précisant que l’assaillant possédait “une petite entreprise de maçonnerie”. “Nous essayons de comprendre les motivations de l’auteur des faits”, a indiqué cette source, confirmant une information de France Bleu Azur.

L’enquête progresse pour déterminer les intentions de l’assaillant. Lundi vers 6h30, ce ressortissant algérien de 37 ans, inconnu des services de police, a frappé au couteau deux des quatre policiers présents dans un véhicule de fonction. Ils n’ont pas été blessés grâce à leur gilet pare-balles. L’attaque s’est déroulée sur un parking du commissariat de Cannes. L’équipage s’apprêtait à partir en patrouille lorsqu’il a été attaqué par l’homme, selon les premiers éléments de l’enquête. Un premier policier a été frappé à plusieurs reprises avec l’arme. L’assaillant s’est ensuite dirigé vers une deuxième porte du véhicule pour attaquer une policière en lui portant plusieurs coups de couteaux. L’agresseur a finalement été “neutralisé” par un troisième policier qui a fait feu. Un quatrième policier se trouvant dans l’habitacle a tiré, quant à lui, à travers la vitre du véhicule. “Atteint à deux reprises, l’agresseur a été transporté au centre hospitalier de Nice et pris en charge par une équipe chirurgicale”, avait indiqué le parquet de Grasse, chargé de l’enquête. Son pronostic vital dans un premier temps engagé, ne l’était plus lundi en fin de soirée.

Au cours de son attaque, l’homme a indiqué agir “au nom du Prophète”. Le Parquet national anti terroriste ne s’est pas saisi, mais a un rôle d’observateur à ce stade. Pour l’heure, c’est donc le parquet de Grasse qui a ouvert une enquête pour tentative d’assassinat. Des images de vidéosurveillance ont réussi à capter l'agression.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.