Rubrique
Brèves

Au Canada, les deux frères tueurs d’indigènes sont désormais morts

Alors que dix personnes avaient perdu la vie dans les attaques au couteau dimanche dernier au Canada, les deux principaux suspects sont également morts. Le corps de l’un des frères avait été retrouvé le lendemain de l’attaque, tandis que son frère Myles Sanderson est décédé peu de temps après son arrestation.

Possible fratricide après une série de meurtres

Recherchés par plusieurs centaines de policiers depuis dimanche, les frères Sanderson  d’une trentaine d’années avaient ciblé certains autochtones à Saskatchewan, en blessant 15 et en tuant 10. L’état d’urgence local avait été décrété à James Smith Cree Nation et à Weldon, les deux localités meurtries par les attaques et les habitants avaient été confinés chez eux par mesure de sécurité. Si Damien était mort lundi, Myles restait introuvable jusqu’aux “renseignements pertinentsd’habitants. Damien avait été découvert “le corps lardé de coups de couteaux” et une enquête a été ouverte. Il avait été repéré alors qu’il tentait de voler une voiture, à plus de cent kilomètres des lieux des crimes. Connu pour des faits de violence, ses motifs de l’attaque du dimanche demeurent mystérieux.

Une mort inexpliquée

Peu après son arrestation, Myles Sanderson est entré en détresse médicale” hier, selon la commissaire adjointe de la Gendarmerie royale du Canada, Rhonda Blackmore. “Il a été déclaré mort à l’hôpital.” Neuf sur dix des victimes étaient d’origine indigène et âgées entre 23 et 78 ans. Mark Arcand, proche d’une des victimes, a confié traverser “un moment difficile. Comment cela est-il arrivé ? Pourquoi est-ce arrivé ? Nous ne savons pas vraiment ce qui s’est passé. Nous n’avons pas de réponses.” Dix blessés sont toujours hospitalisés.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.