Rubrique
Brèves

“A bas la Macronie !” : Damien Tarel condamné

L’homme qui se dit “proche des gilets jaunes” avait giflé le président mardi 8 juin, en marge d’un événement dans la Drôme. Il a été jugé en comparution immédiate. Damien a été condamné aujourd’hui à 18 mois de prison, dont 14 mois de sursis. L’accusation avait requis 18 mois ferme, une interdiction à vie de la fonction publique, une interdiction de vote de maximum 5 ans, et l’interdiction de détenir une arme pendant 5 ans.

Le procureur n’a pas requis d’amende (qui peut monter jusqu’à 45 000 euros dans ce cas) car l’accusé est actuellement au chômage. Il a dit “avoir agi sans réfléchir, pour exprimer son mécontentement.” Lors du procès, le prévenu a indiqué avoir pensé “quelques jours avant” à lancer un “oeuf, mais cela pouvait être dangereux, donc j’ai abandonné l’idée.” Il s’est également revendiqué “chevalier.” Pour retrouver l’entièreté du procès, vous pouvez aller lire le live tweet de Margot Madesclaire.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.