Rubrique
Interview

Interview Léo, fondateur de TSUN

Aujourd'hui dans ce nouveau numéro du Cercle on retrouvé , Léo Fanget , 20 ans, normand  , créateur de TSUN qui est aujourd'hui HOMYNO TSUN. Il est passionné de graphisme, de sport automobile et d'esport 
 

Pouvez-vous nous raconter l'histoire de TSUN?

 

Alors sans faire trop long parce que ça va faire bientôt officiellement 3 ans, j'ai imaginé Tsun en solo en 2019 lorsque j'ai commencé à beaucoup jouer à Trackmania. En marge de ce projet, je travaillais bénévolement dans une structure esport où j'ai rencontré Simon "Zywish" Rousseau. Nous avons très vite sympathisé et après lui avoir expliqué mon projet, il a décidé de me suivre. C'est lors de la connexion de nos deux cerveaux que les projets ont commencé à vraiment voir le jour :)


 

Pourquoi TSUN a rejoint HOMYNO ?

 

Cette année, nous avons pris la décision avec la direction d'Homyno de collaborer étroitement sur notre développement. C'était un accord commun qui leur permettait de laisser le sujet des jeux à consonance "racing" à une structure ayant d'hors et déjà une expertise dans le domaine, en leur garantissant des résultats. De notre côté, c'est un soutien financier important, qui nous permet de disposer plus facilement de contacts dans le monde esportif, et qui met à notre services leur avantages. L'association se passe parfaitement bien, on a réellement bien fonctionné ensemble dès le début et nous avons beaucoup de projets futurs en commun.


 

Pourquoi le nom TSUN ?

 

Houla, celle-ci est amusante à raconter, voire honteuse. Faut garder en contexte que j'avais 17 ans quand j'ai choisi ce nom ( que j'aime beaucoup hein) : prenez Tsunami, enlevez Ami pour justifier qu'on a basé notre projet sur une bande de potes et on obtient Tsun. Ouais je sais ... c'est inspirant non ?

 

Pourquoi avoir fondé TSUN ?

 

De base, ça part d'une idée toute bête de réussir à réunir des joueurs meilleurs que moi pour les voir jouer sous mes couleurs. Mais très vite, on a compris avec Simon qu'on avait peut être une vision bien définie et qui pouvait bien fonctionnée du suivi des joueurs. Et donc le but premier est très vite devenu d'appliquer cette méthode.

 

Quel est votre meilleur souvenir dans l'esport ?

 

Sans aucun doute la finale de Wosile à Bercy. Ça a réellement été une aventure de réussir à recruter Wosile et le garder jusqu'à la Zrt Cup 2022. Mais il nous a fait confiance jusqu'à la scène et à créer la surprise en éliminant Karmine et Solary. Je me souviens avoir couru dans les gradins et être tombée dans les bras de Simon après la demi-finale. Non c'était le plus beau jour de ma vie sans déconner ahah


 

Quels sont les objectifs de l’équipe pour cette année ?

 

Le nouveau format compétitif de Trackmania va bientôt être dévoilé à l'heure où je réponds à ces questions. On va tout faire pour défendre nos couleurs et montrer que notre équipe continue d'être très compétitive. On arrive rapidement à 2023, on s'en reparlera l'année prochaine pour la suite :)


 

Comment choisissez-vous votre staff ?

 

J'ai la chance de pouvoir souvent compter sur des amis de la communauté Trackmania qui vienne me voir en m'avouant être amoureux du projet et c'est souvent comme ça que je recrute. Ça a été le cas pour Lumix, mon Content Manager, pareil pour Paynn mon Manager Trackmania. C'est super gratifiant parce que leur avis compte beaucoup plus que des gens que je ne connaîtrais pas et la confiance et beaucoup plus facile à accorder quand je connais leurs capacités.


 

Quelle est la chose la plus gratifiante dans votre rôle ?Quelle est la chose la plus difficile dans votre rôle ?

 

Le plus gratifiant, cela doit être lorsqu'un projet (comme Bercy par exemple) arrive à terme et que notre image apparaît sur des scènes ou sur des streams aux milliers de spectateurs. J'avoue que j'arrive toujours pas à me remettre de l'arrivée de Wosile sur scène avec le grand logo de notre équipe apparaissant en animation sur le sol au centre de l'arena. A contrario, je pense que ma plus grande difficulté dans ce que Tsun me demande comme investissement, c'est la recherche de sponsors. Sans rire, c'est extrêmement dur et extrêmement démotivant de se prendre des refus. Mais on doit continuer à chercher, c'est la vie !




 

Quelles sont vos ambitions avec TSUN cette année ?

 

Pour 2023, j'ai vraiment envie d'arriver à stabiliser notre situation sur Trackmania pour aller voir ailleurs. Nous fonctionnons par étapes, si je ne suis pas sûr que ma situation sur un jeu est pérenne, je n'irais pas voir ailleurs. Donc si on arrive à développer un autre secteur d'activité, c'est qu'on aura trouvé un équilibre.

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaiterait se lancer dans l'esport en tant que staff ?

 

Je vois souvent des projets voir le jour sans réel équipe et qui recrute des "ceo" comme si c'était des cm. Mon conseil serait de monter son propre projet ou d'y croire comme si c'était le vôtre, sans cœur à l'ouvrage vous n'iriez pas loin. Et entourez-vous, un ou deux amis en qui vous avez une réel confiance mais ne vous lancez pas seul et pensant pouvoir réussir à faire confiance peut être un jour en quelqu'un.

 

Quelle est la prochaine étape pour tsun ?

 

A court terme, c'est le Trackmania World Tour qui devrait commencer en Janvier.

 

Comment êtes-vous devenu graphic designer ?

 

Tout d'abord, je ne sais pas si je me considère déjà comme un graphiste, je vais attendre de finir mes études et d'avoir mon diplôme pour estimer l'être. J'ai commencé comme beaucoup par Minecraft à 14 ans. J'ai d'abord fait des projets pour des youtubeurs de l'époque et lorsque Tsun s'est créé je me suis concentré sur ça. C'est amusant puisque je retrouve des collègues de l'époque aujourd'hui comme Bichard qui a pas mal évolué, ou bien mon pote Cryzix qui est parti dans le simracing.

 

En quoi consiste ce rôle ?

 

Au global, un graphiste crée toutes sortes de créations souvent à l'aide de logiciels. De mon côté, j'aime faire de la direction artistique de projets. Par exemple, pour Tsun, l'intégralité des images liées à l'association sont créées de ma main depuis le début du projet.

 

Quelles sont vos études ?

 

Je suis en dernière année de Bachelor Design Graphique et Multimédia. Je devrais finir mes études en 2024 avec un équivalent Master en Direction artistique, si tout va bien.




 

Tags
Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.