Rubrique
Actualités

La chanteuse Nolwenn Leroy raconte son quotidien avec son amoureux Arnaud Clément

Les hauts est les bas caractérisent une vie à deux. Et l’exception n’est pas faite à Nolwenn Leroy en dépit de son titre de chanteuse encore moins de son caractère breton. En promotion de son nouvel album intitulé « La Cavale », l’artiste française a accepté de dévoiler quelques pans inaccessibles de sa vie de couple avec son homme- le convenable-, Arnaud Clément.

« Nous sommes deux forts caractères, il y a parfois des étincelles »

Dans la pratique de son son art, Mme Leroy a un fort penchant pour l’amour, mais elle ne chante pas que. Son récent album de studio, le huitième, révèle aussi quelques petits tracas du quotidien, sur fond des odes chaudes qui incitent à esquisser des pas. Les titres Loin, Brésil, Finistère ou changer l’eau des fleurs rafraichissent et ressortent sa polyvalence musicale et ses déboires.

Heureusement, au quotidien, elle peut s’appuyer sur le soutien de son tennisman de compagnon, Arnaud Clément avec qui elle partage sa vie depuis plus d’une décennie. Seulement, il a fallu un temps d'adaptation aux deux tourtereaux avant d'apprivoiser le cheval fou, au grand galop, de leurs sentiments.

« Bien sûr qu'il a appris à changer l'eau des fleurs, entre autres choses », plaisante la chanteuse la plus bretonne de France, récemment aperçue dans Capitaine Marleau, dans les colonnes du magazine Gala. Elle poursuit de plus belle : «  Pour un homme, le couple, ce n'est pas naturel. C'est un pacte. Cela demande des compromis, des concessions. L'arrivée d'un enfant est un autre bouleversement, quand tu as vécu à deux, avec la même personne, pendant plus de dix ans. On nous demande souvent pourquoi nous ne sommes pas mariés ».

Et à cette interrogation insistante, Nolwenn Leroy préfère y répondre par la justesse de leurs sentiments, la force de leur engagement. « Mais il est là, notre engagement, dit-elle. Nous sommes deux forts caractères, il y a parfois des étincelles, mais j'avais besoin d'un homme comme lui, avec du répondant, qui me bouscule, me motive, me tire vers le haut »

Une idylle vieille de 13 ans, un père qui tient toujours…

Nolwenn Leroy et Arnaud Clément se sont rencontrés en 2008, au moment où elle achevait son cycle artistique d’Histoires naturelles. En 2017, le couple s’est réjoui de la venue du petit Marin, celui-ci aussi a eu droit à un titre dédicacé dans l’album « La Cavale », intitulé mon Beau Corsaire et signé Benjamin Biolay. Que ce soit les doutes de l'artiste, ses peurs, ses craintes, elles se sont toutes évaporées autour d'un même être, qui a aujourd'hui 4 ans.

Le tennisman, fidèle dans son rôle, apporte à sa compagne de 39 ans, « un cadre, une rigueur et un sens de l'organisation rassurants », indispensables, sans doute, à l'éducation d'un petit aventurier comme Marin. « De nous deux, c'est moi la plus détendue, la rêveuse qui peut vite se laisser déborder, admet-elle. Arnaud m'a aussi inculqué la ténacité, à ne rien lâcher, à rester combattive... »

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.