Rubrique
Brèves

La perquisition de Donald Trump, “personnellement approuvée” par le ministre de la Justice

Le ministre Merrick Garland a déclaré hier soir avoir “personnellement approuvé” la perquisition de la résidence de Donald Trump le 8 août, en raison de “l’intérêt public important” de l’affaire. 

Donald Trump bientôt accusé d’espionnage ?

La résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago a été fouillée par les services fédéraux. En cause, des documents confidentiels que l’ancien président a gardés pour lui, notamment sur l’armement nucléaire américain. D’autres documents confidentiels non liés à l’assaut du Capitole le 6 janvier 2020 sont également recherchés par la police fédérale, issus des Archives nationales. Le département des Archives avait dû récupérer lui-même une quinzaine de cartons comprenant des documents secret défense dans le complexe de Mar-a-Lago en février dernier. La perquisition s’est faite en présence du chef du contre-espionnage américain Jay Bratt, mais les détails de la raison de sa présence n’ont pas été rendus publics.

Le mandat du FBI bientôt publié

Le ministre de la Justice a également levé la confidentialité du mandat du FBI pour la perquisition, afin que le grand public puisse y accéder. Les avocats de l’ancien président ont annoncé ne pas s’y opposer, plaidant pour la “publication immédiate” du mandat. Depuis le 9 août, Donald Trump a accusé le FBI d’avoir caché des preuves chez lui, sans pour autant détailler le contenu des preuves. Il se dit par ailleurs victime d’une “chasse aux sorcières” et d’être “politiquement persécuté.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.