Rubrique
Brèves

Le "Spiderman français” grimpe la tour Total Coupole pour dénoncer le pass sanitaire

Le grimpeur Alain Robert s’est lancé ce mardi dans l'ascension de la tour Total Coupole pour dénoncer le pass sanitaire. Surnommé le “Spiderman français”, le grimpeur de 62 ans escalade cette tour pour la onzième fois de sa vie. Mais cette fois-ci Alain Robert a grimpé la tour du quartier d'affaires de la Défense pour dénoncer : "C'est une ascension contre le pass sanitaire, qui embête tout le monde. C'est une atteinte aux libertés fondamentales, ce pass est une honte", a déclaré Alain Robert avant son départ. D’ordinaire solitaire, il a cette fois-ci convié trois jeunes grimpeurs âgés de 21, 28 et 33 ans. L'ascension de la tour de 187m a duré un peu plus d’une heure, le tout sans aucune sécurité. Peu après son arrivée, il a été interpellé et placé en garde à vue à la mi-journée pour “mise en danger de la vie d’autrui” d’après l’AFP. Au-delà du pass sanitaire, Alain Robert a voulu rendre hommage à Jean-Paul Belmondo “qui réalisait ses cascades lui-même”, a-t-il affirmé.

“L’homme araignée” n'en est pas à sa première montée loin de là. Il a déjà escaladé bon nombre de tours de la région parisienne comme la Tour Eiffel, la tour Montparnasse ou encore la tour TF1. Alain Robert s'est rendu célèbre dans le monde entier après avoir escaladé à mains nues, en général sans assurance et surtout sans autorisation plus d'une centaine de gratte-ciel et autres monuments urbains. En mars 2020, il était monté en haut de la Tour Agbar à Barcelone pour protester contre la peur du coronavirus.

Jules Zolt

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.