Rubrique
Tout sur tout

Les 8 fondamentaux pour un chien heureux et épanoui

Avoir un chien ou adopter un chiot, ce n'est pas une décision qu'on prend à la légère. Lorsqu'on devient le maître d'un compagnon à poils, nous devenons ses parents en quelques sortes et il est donc primordial de tout donner pour rendre son chien heureux. Voici donc les 8 choses à respecter pour un chien à l'aise dans ses patounes !

  1. Vôtre chien  plusieurs besoins fondamentaux qui doivent être respectés tous les jours sans exception. L'un des plus logiques, c'est évidemment de le nourrir correctement et de lui offrir à boire à volonté. La nourriture de votre chien soit être en adéquation avec son état physique, adapté aux grands races si vous avez ce type de chien, aux chiots si c'est un chiot, etc. Généralement, on donne à manger à son chien deux fois par jour dans les qualités présentes (le plus souvent) sur le paquet de croquettes. Important : varier la nourriture est idéal pour lui faire manger de tout. Carnivore à tendance omnivore, le chien peut manger ses croquettes, mais aussi de la pâtée, de la viande que vous mangerez, des pates en petites qualités etc. L'eau, elle doit être servie à volonté et disponible tout le temps et toujours propre.
  2. Faire ses besoins. Un chiot ou un chien adulte à besoin d'aller aux toilettes. Vous devez donc le sortir souvent pour combler ce besoin. En général, 30 minutes après avoir mangé ou bu est un bon rythme. Mais cela dépend de votre chien, apprenez donc à observer ses habitudes et son comportement pour déterminer ses besoins.
  3. Les dépenses physiques. Un chiot comme un chien a besoin de se dépenser physiquement. Cela est primordial pour son bon développement mental également. D'ailleurs beaucoup de propriétaires de chiens vous le diront : un chien bien dépensés et fatigué est un chien heureux qui ne fait pas de bêtises. Pour cause, sans être dépensé physiquement ou mentalement, mais nous y reviendrons, le chien s'ennuie, il a un trop plein d'énergie et donc il peut détruire, aboyer pour rien, embêter le chat et être simplement malheureux...
  4. La dépense mentale. Le chien a besoin aussi de réfléchir. Que ce soit avec des jeux du style Kong, des exercices de dressage ludiques, de l'agility qui allié le physique et le mental... Le chien sera épanoui si vous lui offrez de quoi réfléchir. D'autant que cela est particulièrement utile pour le chiot qui justement apprend à prendre des décisions grâce aux moments de réflexion.
  5. Un chien a besoin d'être stimulé tous les jours. Stimulé physiquement, mentalement, comme cité ci-dessus. Mais aussi, il faut souvent s'assurer que l'activité proposée au chien soit quelque chose qui lui plaît et qui va le rendre curieux, qui va vraiment le stimuler. Vivez donc des expériences avec votre chien, découvrez le monde avec lui. Vôtre relation n'en sera que renforcée. D'ailleurs, petite parenthèse : avoir un jardin, c'est comme avoir une autre pièce de sa maison. Cela ne remplace jamais une balade, jamais. Un chien pas sorti est souvent un chien ennuyé et donc malheureux, sans stimulations variées, odeurs différentes.
  6. Un chien doit sociabiliser. Le chien est un animal qui doit être stimulé également par la sociabilisation. Tous les jours (OK, on peut faire l'impasse sur le dimanche), votre bébé doit donc voir d'autres chiens, des chiots, de tous âges et tailles et races. Il est aussi pertinent de lui faire découvrir d'autres animaux : les chats, lapins... Mais aussi les humains : vous, votre famille, un enfant, un bébé, une personne âgée, etc.
  7. Un chien est heureux lorsqu'il communique avec vous. Apprenez donc à comprendre votre chien, ses attentes, comportements, ses mimiques... Mais apprenez lui aussi à vous connaître par cœur : vos réactions, vos envies, ce que vous attendez de lui. Écoutez vous. C'est important pour absolument toutes les phases de son éducation.
  8. Soyez zen. Et vous le serez si vous écoutez vraiment votre chien. Sachez que toutes les relations chien / maître sont différentes. D'ailleurs, vous et votre chien, vous êtes des personnes à part entière, avec vos forces, faiblesse, votre personnalité chacun. Apprenez donc à écouter votre chien, le connaître sans vous comparer aux autres relations entre chien et maître. Faites les choses selon les situations, vos ressentis, ne vous posez pas mille question et devez un leader pour votre chien. 
Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.