Rubrique
Brèves

Mayenne : l’adolescente de 17 ans avoue avoir menti

Entendue pour la seconde fois par les enquêteurs ce vendredi 12 novembre, la joggeuse de 17 ans disparue lundi et retrouvée mardi, a avoué qu’elle avait menti aux enquêteurs. “Entendue ce jour par les enquêteurs, la jeune fille a indiqué avoir menti, ne pas avoir été enlevée et s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied”, écrit la procureure. “Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux”, ajoute-t-elle. Ces aveux permettent aux enquêteurs d’éclaircir bon nombre de zones d’ombre dans cette affaire. "La première version de la jeune joggeuse fait le récit d’un enlèvement par deux jeunes hommes la frappant et l’emportant dans une camionnette verte dans une maison d’où elle serait parvenue à s’enfuir en frappant l’un d’entre eux, resté seul", rapporte ce vendredi le communiqué de la procureure de Laval. Mais aujourd’hui, le récit de l’adolescente est différent. Elle a indiqué aux enquêteurs "avoir menti, ne pas avoir été enlevée et s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied". "Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux. Elle a ajouté être désolée d'avoir causé une mobilisation importante", précise encore le communiqué. L'adolescente a été prise en charge par ses parents à la suite de cette audition. Le parquet va ouvrir une procédure pour "dénonciation d'infraction imaginaire". L'enquête devra notamment déterminer les raisons de son acte, indéterminées à ce jour.

Lundi en fin d’après-midi, l’adolescente de 17 ans est allée faire un jogging comme à ses habitudes. Elle a quitté son domicile situé à Saint-Brice, mais au bout de quelques heures son père s’inquiète de ne pas la voir revenir. Après avoir essayé de la retrouver seul, il trouve près d’une forêt des accessoires lui appartenant. Inquiet, il prévient alors la gendarmerie qui va rapidement mobiliser des personnes à sa recherche. Pendant 24h, ce seront plus de 200 gendarmes qui sont mobilisés sur place pour trouver la jeune joggeuse. Mardi soir, vers 20h, l’adolescente trouve refuge dans un restaurant kebab de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), à une dizaine de kilomètres de là. Elle est ensuite prise en charge par des équipes médicales puis entendue une première fois par les enquêteurs.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.