Rubrique
Brèves

New York : la statue de Thomas Jefferson va être retirée

La statue de Thomas Jefferson, qui trône dans la salle de conseil de la mairie de New York sera prochainement retirée. La municipalité a pris cette décision lundi 18 octobre, répondant favorablement à la requête de plusieurs conseillers latinos et noirs, en raison du passé esclavagiste de Thomas Jefferson, qui fut également un des auteurs de la déclaration d’indépendance des États-Unis. Thomas Jefferson détenait dans sa plantation en Virginie plus de 600 esclaves et a eu six enfants avec une de ces esclaves. Une commission du Conseil municipal a adopté à l’unanimité le principe du retrait de la statue.

Le retrait de la statue était demandé depuis plusieurs années par des conseillers municipaux latinos et noirs. La statue devrait désormais rejoindre une salle de la société historique de la ville de New York. Troisième président américain, “Jefferson représente certaines des pages les plus honteuses de la longue et nuancée histoire de notre pays”, a expliqué la conseillère municipale new-yorkaise afro-américaine Adrienne Adams. Le débat sur la présence de cette statue dans la salle du conseil de la mairie de New York avait été notamment relancé par le mouvement Black Lives Matter, né après le décès de l’Afro-américain George Floyd, asphyxié sous le genou d’un policier à Minneapolis le 25 mai 2020.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.