Rubrique
Brèves

Opiacés : accord historique entre les laboratoires et le gouvernement américain

Alors que la crise des opiacés aux Etats-Unis ronge l’espérance de vie de la population, 4 sociétés pharmaceutiques payeront 26 milliards de dollars pour mettre un terme aux poursuites judiciaires. Plus de 4 000 actions en justice ont été intentées contre ces sociétés, accusées d’avoir participé et nourri la crise d’opiacés que traverse le pays depuis plusieurs années. Le laboratoire Johnson & Johnson payera 5 milliards sur 9 ans, tandis que les trois autres (McKesson, Cardinal Health et AmerisourceBergen), s’acquitteront de 21 milliards de dollars en 18 ans. En 2015, le chiffre d’affaires de McKesson était de 179 milliards de dollars.

Pour Cardinal Health, son chiffre d’affaires en 2020 était de 59 milliards, tandis que Jonhson & Johnson atteignait 80 milliards la même année. Beaucoup critiquent ces amendes qui seraient d’un montant “dérisoire”, et n’auraient rien d’historique. Pour la procureure Letitia James, ces sociétés ont “non seulement contribué à déclencher la crise, mais elles ont continué à l'attiser pendant plus de 20 ans. Aujourd'hui, nous les tenons pour responsables et nous injectons des milliards de dollars dans les collectivités à travers le pays”, a-t-elle précisé une fois l’accord passé. Les 26 milliards profiteront aux civils et aux villes affectés par la crise. Mais certains Etats comme la Virginie occidentale et Washington, n’ont pas accepté l’accord. Pour le procureur de Virginie, cet accord “favorise les États les plus peuplés aux dépens de ceux où la crise est la plus intense”, tel son propre Etat. En 20 ans, plus de 500 000 Américains sont morts d’une overdose d’opiacés.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.