Rubrique
Brèves

Orque de la Seine : son squelette au musée et 10 000 euros pour trouver son tireur

Découverte le 16 mai égarée dans la Seine, l’orque avait été déclarée morte le 30 mai dernier. Lors de son autopsie, il avait été établi qu’elle avait reçu une balle à la base du crâne. 

Une récompense de 10 000 euros

L’ONG Sea Shepherd a proposé une récompense de 10 000 euros à toute personne susceptible d’apporter des informations utiles sur le tireur. Quelques jours après avoir été découverte esseulée dans la Seine, les spécialistes avaient déterminé que l’animal était atteint d’une maladie de la peau à un stade avancé. Incapable de retrouver son chemin ou de prendre soin d’elle, l’orque était à l’agonie. Mais avant même que la procédure d’euthanasie ne soit lancée, l’animal a été retrouvé mort pour des raisons inconnues avec une balle dans la tête. Sea Shepherd, qui avait accompagné les derniers jours du cétacé, a porté plainte contre X pour “tentative de destruction d'espèce protégée.” Selon les résultats de l’autopsie, la balle n’a pas causé la mort du cétacé car elle n’aurait pas touché les os et aurait été tirée de loin. Un pêcheur pourrait être à l’origine pour revendre la chair de l’orque sur le marché.

L’orque prochainement au Muséum national d’Histoire naturelle

Son squelette sera dégraissé et nettoyé avant d’être inventorié par le musée parisien. Il intégrera alors la collection des mammifères marins “à des fins de recherches. Dans un communiqué, le Muséum national a rappelé que “les collections permettent à une communauté scientifique élargie de travailler sur des spécimens avec des technologies modernes, afin d'accroître toujours plus nos connaissances sur la biodiversité et donc mieux la protéger.” 

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.