Rubrique
Brèves

Prison pour l’ex-agent Haurus de la DGSI

Il avait utilisé les fichiers de la police pour vendre des informations sensibles sur le Darknet. Il a été condamné à 7 ans de prison dont 2 avec sursis, et a reconnu la majorité des faits dont il était accusé. Il a justifié son acte par “l’appât du gain” et des dettes qu’il devait payer. Brigadier de police, il avait été affecté à la Direction générale de la sécurité intérieure dans la cellule terroriste en 2016, époque où il a commencé ses méfaits. Il revendait des actes de naissance, des casiers judiciaires, adresses, numéros de téléphone, plaques d’immatriculation et toutes sortes de documents administratifs. Ses services étaient facturés entre 100 et 300 euros.

La procureure du tribunal correctionnel de Nanterre, Catherine Denis, a décrit l’individu comme “un homme dénué de sens moral et de scrupules, qui a trahi la République par un comportement inqualifiable, sans éprouver de remords.Il a expliqué n’avoir utilisé que le dispositif policier et non de la DGSI, ce qui n’a pas allégé sa peine. Son compagnon, qui était également son complice, a écopé de 3 ans de prison dont 2 avec sursis. Haurus sera bientôt jugé pour une autre affaire à Marseille, où il a été mis en examen pour “corruption passive et association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes en bande organisée.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.