Rubrique
Brèves

Ukraine : nouvelle explosion en Crimée

Une base de munitions en Crimée a explosé ce matin, alors que la Russie et l’Ukraine se rejettent mutuellement la faute, cinq jours après des bombardements sur la centrale nucléaire de Zaporijia. 

Une opération ukrainienne ?

Le dépôt militaire visé aujourd'hui se situe non loin de la ville de Djankoï, dans le nord de la Crimée, et est contrôlé par les forces russes. En cause de l’explosion, des munitions stockées dans la base. Pour le Kremlin, le dépôt “a été endommagé le 16 août dans la matinée à la suite d’un acte de sabotage. Des infrastructures civiles, parmi lesquelles une ligne à haute tension, une centrale électrique, une voie ferroviaire, ainsi que plusieurs maisons ont également été endommagées.” La Russie avait auparavant déclaré qu’un incendie s’y était déclenché. Pour les autorités ukrainiennes, “une opération “démilitarisation” façon travail d’orfèvre par les forces armées ukrainiennes” pour “la libération complète des territoires ukrainiens.” Une semaine auparavant, une autre série d’explosions avait secoué la base de Saky dans le sud de la Crimée (non loin des stations balnéaires fréquentées par les Russes), provoquant de gigantesques colonnes de fumée.

La Crimée, territoire encore disputé

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky n’a ni nié ni affirmé l’implication de son armée dans l’incident, se contentant de rappeler que “la Crimée est ukrainienne et nous n'y renoncerons jamais. Nous n'oublierons pas que l'occupation de la Crimée fut le début de la guerre de la Russie contre l'Ukraine.” Le président Emmanuel Macron doit par ailleurs s’entretenir aujourd’hui avec son homologue Volodymyr Zelensky au sujet de Zaporijia, prise par les Russes le 4 mars dernier. “Du point de vue militaire, il n’est pas nécessaire de recourir aux armes nucléaires en Ukraine pour atteindre les objectifs fixés par Moscou”, selon le Kremlin. “L’objectif principal des armes nucléaires russes est la dissuasion d’une attaque nucléaire”, dissuasion à laquelle la centrale de Zaporijia pourrait contribuer.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.