Rubrique
Brèves

Ultradroite : deux hommes interpellés et visés par une enquête du parquet antiterroriste

Deux militants de la mouvance d’ultradroite ont été interpellés mardi 16 novembre par la Direction générale de la sécurité nationale (DGSI). Ils sont tous deux visés par une enquête du parquet antiterroriste selon des sources judiciaires et policières. L’un d’eux est un employé de la mairie de Montauban de 46 ans, l’autre, âgé de 60 ans, a été interpellé en Gironde. Les deux individus avaient échangé des messages sur Telegram, l’application de messagerie cryptée, dans lesquels ils appelaient à “des actions violentes”

Lors des perquisitions menées, “plusieurs dizaines d’armes de toutes sortes ainsi que du matériel entrant dans la composition d’explosifs ont été découverts”, a poursuivi la source policière. Les gardes à vue devront permettre de déterminer dans quel but ces armes ont été acquises et stockées. Selon une source proche du dossier citée par Franceinfo, les deux hommes sont considérés comme des "suprémacistes blancs" et appartiennent à la "tendance accélérationniste", c'est-à-dire qu'ils sont convaincus qu'une "guerre raciale" va éclater et qu'il faut la provoquer. Sur Telegram, ils faisaient notamment partie d'un groupe qui partageait des vidéos et affiches racistes. Selon les informations de Franceinfo, les deux militants sont visés par une enquête pour "association de malfaiteurs terroriste" et "provocation directe par un moyen de communication en ligne à un acte de terrorisme".

Les deux hommes n’ont, selon une source proche du dossier, pas de lien avec Rémy Daillet, une figure de l’ultradroite incarcérée dans l’affaire de l’enlèvement au printemps dernier de la petite Mia et, le mois dernier, pour des projets d’attentats.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.