Rubrique
Brèves

1400 arrestations dans le cadre de paris clandestins durant l’Euro

Entre juin et juillet, durant l’Euro de football organisé dans onze villes européennes, 1400 personnes ont été arrêtées pour des paris clandestins. Une opération menée par Interpol dans 28 pays a permis l’arrestation de ces parieurs. Les descentes effectuées en Asie et en Europe ont permis aux enquêteurs de saisir 7,9 millions de dollars (6,7 millions d’euros) en espèce ainsi que des ordinateurs et des téléphones portables reliés à des paris totalisant 465 millions de dollars de mise. "Les paris clandestins rapportent des sommes importantes aux réseaux du crime organisé et sont souvent liés à des faits de blanchiment d'argent et de corruption", souligne Interpol dans un communiqué.

Cette huitième opération SOGA (pour "soccer gambling", "jeux d'argent de foot" en anglais) concerne cette fois-ci 28 pays dont la France. L'Autriche, la Belgique, la Croatie, la République Tchèque, la Finlande, l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Russie, l'Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni, ainsi que l'Azerbaïdjan, Bahreïn, Brunei, le Cambodge, la Chine, l'Inde, la Malaisie, les Maldives, les Philippines, Singapour et le Vietnam sont tous concernés par cette opération.

Depuis la création des opérations SOGA, 19 100 suspects ont été arrêtés, 63 millions de dollars ont été saisis en espèce, 4 000 officines ou plateformes cumulant 7,3 milliards de dollars de paris clandestins ont été fermés.

Jules Zolt

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.