Rubrique
Brèves

Au Liban, la profonde crise économique asphyxie les habitants

Pour l'Unicef, plus d’un tiers des enfants Libanais ne seraient pas nourris à leur faim. Le pays fait en effet face à une grave crise depuis l’automne 2019, au point que les pouvoirs publics n’ont plus les moyens d’éclairer le pays. En cause, l’incapacité des politiciens Libanais à former un gouvernement depuis 2019, poussant le pays dans un chaos sans pareil. L’armée avait sollicité la communauté internationale pour s’alimenter et continuer d’opérer sur son sol, et organise dorénavant des tours en hélicoptère pour renflouer ses caisses. Les riches Libanais peuvent s’offrir un voyage en hélicoptère à 150 dollars pour 15 minutes. L’été dernier, l’armée avait annoncé ne plus pouvoir servir de viande à ses soldats.

La communauté internationale craint que le Hezbollah ne reprenne du terrain dans le pays si l’armée n’est plus fonctionnelle. Le prix du pain a explosé avec l’inflation, et de nombreux Libanais doivent demander de l’aide pour continuer de se nourrir. Le paquet de serviettes hygiéniques se situe désormais entre 7 et 10 euros, aggravant la précarité menstruelle des Libanaises. Cette semaine, une hausse de 30% des prix du carburant a été constatée. Plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les Etats-Unis ont appelé aujourd'hui à "plus de flexibilité" de la part de la classe politique libanaise, afin qu'un gouvernement soit rapidement mis en place.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.