Rubrique
Actualités

2022, année la plus chaude jamais enregistrée en France

Quelles que soient les températures du mois de décembre, l’année 2022 sera la plus chaude que la France ait jamais mesurée, selon Météo France. Ponctuée de canicule et de température supérieure aux normales, 2022 est un symptôme du changement climatique.

Malgré la baisse des températures attendue en décembre, l’année 2022 va établir un nouveau record de températures. Météo France l’a annoncé en début de semaine : puis le début de ces relevés météorologique, en 1900, l’année 2022 allait battre tous les records, bien devant 2020, qui détenait le record. « Tous les mois de l'année ont été plus chauds que la normale, à l'exception des mois de janvier et d'avril », souligne Météo-France dans une note, estimant que 2022 est le « symptôme du changement climatique en France ». Sur l’ensemble de l’année, la température dépassera les 14,2 °C en moyenne sur la France. 

.

Des événements climatiques extrêmes

L’année 2022 s’est accompagnée d’événements climatiques extrêmes. La France a ainsi fait face à une sécheresse historique, des feux de forêt dans des régions habituellement peu ou pas sujettes à ce type de phénomènes comme la Bretagne, des canicules océaniques en Méditerranée et des orages violents.

Sur l’ensemble de l’été, le 2e plus chaud qu’a connu la France, un nombre record de 33 jours de vagues de chaleur a été enregistré. L’été 1983 détenait le précédent record avec 23 jours, devant 22 jours en 2003. 

« Très chaude dans le climat actuel, l'année 2022 deviendra 'normale' au milieu du XXIe siècle », conclut Météo-France.

Antonin Albert

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.