Rubrique
Brèves

Au Japon, un réacteur nucléaire de 40 ans remis en service

C’est la première fois depuis l’incident de Fukushima en 2011 qu’un réacteur aussi vieux est remis en marche. Il s’agit du réacteur n°3 de la centrale de Mihama, sur la côte ouest du Japon. L’autorité de sûreté nucléaire (NRA) avait pourtant drastiquement renforcé la législation du nucléaire après Fukushima, en fixant une “limite théorique” quant à l’utilisation de réacteurs aussi vieux. Un extension de 20 ans peut cependant s’ajouter à cette tranche d’âge, comme c’est le cas pour le réacteur n°3.

Avec son redémarrage, ce réacteur devient le 10ème actif du pays, contre 54 d’actifs avant la catastrophe de Fukushima. C’est également le premier réacteur depuis 2018 à être redémarré. Deux autres réacteurs vieux de 40 ans seront redémarrés prochainement, cette fois-ci dans la centrale de Takahama. Cette évolution dans la politique nucléaire du pays est motivée par des objectifs énergétiques, telle la réduction des émissions de CO2 pour 2030, et la neutralité carbone pour 2050. En effet, une relance nucléaire pourrait conduire à une diminution de la dépendance énergétique de l’archipel.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.