Rubrique
Brèves

L’Australie se donne l’objectif zéro carbone d’ici 2050

À quelques jours de la COP26 de Glasgow, le gouvernement australien a annoncé, mardi 26 octobre, son intention d’arriver au “zéro carbone” d’ici 2050. Le Premier ministre australien Scott Morrisson a d’ailleurs affirmé que “les Australiens sont déterminés à arriver à des émissions nettes nulles d’ici la moitié du XXIème siècle, au moyen d’un plan 2050 qui ferait le nécessaire contre le changement climatique et assure à la population son avenir dans un monde en pleine mutation”. Confrontés ces dernières années à des sécheresses, des incendies et des inondations à répétition, les Australiens sont davantage conscients des dangers du changement climatique. Selon un sondage publié plus tôt cette année par l’Institut Lowy, 78 % soutiennent un objectif de neutralité carbone en 2050, et 63 % approuveraient une interdiction des nouvelles mines de charbon dans leur pays. Néanmoins, le gouvernement n’a pas apporté de précisions sur d’éventuelles nouvelles mesures. Le plan de réduction des émissions déjà engagé, à l’horizon de 2030, ne sera donc pas revu à la hausse. Les mines de charbon, nombreuses en Australie, ne seront pas directement impactées par ces annonces. “Nous voulons que nos industries lourdes, comme l’industrie minière, restent ouvertes, compétitives et s’adaptent, afin qu’elles restent viables aussi longtemps que la demande mondiale le permettra”, écrit Scott Morrisson dans un texte publié par son bureau.

En 2015, l’Australie avait déjà accepté de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 26 à 28% d’ici 2030, et ce, par rapport aux niveaux de 2005. Scott Morrisson a affirmé aujourd’hui que le pays “atteindra et battra cet objectif”“Nous ne nous laisserons pas faire la leçon par d’autres qui ne comprennent pas l’Australie. La méthode australienne, c’est comment on fait les choses, et non si on va les faire. Il s’agit d’y arriver. Nous ne briserons pas non plus l’engagement que nous avons pris lors des dernières élections en modifiant nos objectifs de réduction des émissions pour 2030”, écrit-il dans le texte.

Le Premier ministre se veut ambitieux mais l'Australie demeure un pays retardataire en matière de climat. Le pays est le premier exportateur de charbon sur lequel repose une grande partie de sa production d’électricité. Pourtant, l’industrie du charbon semble bien résister aux objectifs de neutralité carbone annoncés par le gouvernement. Ce retard en matière de lutte contre le changement climatique a suscité plusieurs critiques à l’échelle internationale, y compris de la part des Etats-Unis et du Royaume-Uni, grands alliés de l’Australie.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.