Rubrique
Actualités

L'écologie enseignée à l'université : la nouvelle formule qui marche

 

C'est l'une des spécificités de cette faculté inspirée du modèle de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, en Suisse. Les étudiants ont l'obligation de choisir un « Module Polytechnique » parmi un large choix de disciplines. Cette option n'est pas à prendre à la légère puisqu'elle fait l'objet d'une note comptabilisée pour l'une de leurs unités d'enseignement. Parmi ces matières, on retrouve un programme « Agir pour réduire son empreinte écologique », dispensé en deux niveaux.

Le concept se veut assez ambitieux. Par groupe de cinq, les apprenants issus de bon nombre de filières différentes doivent coopérer afin d'imaginer un projet qui aura pour finalité de réduire leurs impacts sur l'environnement, voire d'inciter d'autres personnes à en faire de même. Cette initiative doit être réalisable en l'espace d'un semestre universitaire, et inclure au moins l'un des dix-sept objectifs du développement durable recensés par l'UNICEF.

Les pistes proposées par les deux professeurs Olivier Gouy et Karine Petit sont nombreuses : fabriquer ses propres produits ménagers, sensibiliser les enfants à l'écologie, créer une campagne pour consommer local ou encore redistribuer ses vêtements, autant d'initiatives pouvant être menées à bien à l'échelle d'un ou plusieurs étudiants. De fil en aiguille, les élèves ayant choisi le module doivent développer leur projet, le mettre sur pied avant la fin du semestre, et en faire une vidéo explicatives de trois à quatre minutes. Sur le papier, la formule semble convaincante. 

En ce premier semestre de l'année scolaire 2022-2023, les étudiants ayant choisi cette option ont redoublé d'ingéniosité pour surprendre les deux enseignants à l'origine du projet pédagogique. Un groupe d'étudiants a par exemple décidé de distribuer des flyers anti-gaspillage alimentaire au sein du centre-ville de Valenciennes et de la résidence universitaire Jules Mousseron. Un autre a décidé de fabriquer des baumes à lèvre, des déodorants, et des shampoings solides d'une manière davantage artisanale et écoresponsable. Une chose est sûre : le développement durable s'est fait une place à l'Université Polytechnique des Hauts-de-France

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.