Rubrique
Brèves

Afrique du Sud : l’arrestation de Jacob Zuma provoque des émeutes et des morts

Les autorités ont annoncé la mort de six personnes et plus de 200 arrestations aujourd’hui, alors que les manifestations se poursuivent depuis 4 jours. L’ancien président Jacob Zuma, condamné pour détournement de fonds public et corruption, s’est constitué prisonnier le 7 juillet. Il purge désormais une peine de 15 mois de prison pour “outrage à la justice.Depuis, les manifestations, émeutes et pillages rythment la vie du pays. Le trafic routier d’une autoroute est aux arrêts depuis hier, car elle mène jusqu’à la prison de Jacob Zuma.

Le président Cyril Ramaphosa a déclaré hier soir que l’Afrique du Sud ne tolérera pas “les actes de vandalisme et la violence”, et que ceux qui s’y livrent seront “arrêtés et poursuivis en justice.” Il a appelé au calme et aux manifestations pacifiques. Pour beaucoup, ces manifestations ne sont pas pour Jacob Zuma, mais pour dénoncer la situation économique et sanitaire du pays. D’autre part, la délinquance y est en nette augmentation, notamment à Johannesburg et dans l’est du pays. L’armée a été déployée dans la province du Kwazulu-Natal, et pourrait s’étendre en fonction des violences.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.