Rubrique
Brèves

Apple Daily : des démissions à la pelle

Financièrement asphyxié par les sanctions du gouvernement hongkongais, le quotidien Apple Daily pro-démocratie risque de s’éteindre. Les 1000 employés doivent désormais décider s’ils démissionnent ou s’ils restent jusqu’au dernier jour de parution, fixé pour vendredi. Son propriétaire Jimmy Lai est actuellement incarcéré pour sa participation aux manifestations de 2019, tandis qu’une perquisition géante de l’immeuble abritant le journal a effrayé les employés le 17 juin.

Cinq autres dirigeants avaient été arrêtés le même jour; et les actifs du journal avaient été gelés. Du matériel informatique avait été saisi, ce qui n’a pour autant pas affecté la détermination des journalistes. Ceux-ci avaient sorti une “Une” appelant à la résistance le lendemain, pour un tirage record du quotidien. Une réunion extraordinaire vendredi permettra de savoir si le journal met la clé sous la porte ou non, alors qu’il avait été lancé en 1995. Depuis le 17 juin, nombre de salariés passent pour la dernière fois les portes du journal avec leur carton sous le bras.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.