Rubrique
Brèves

Après l’Afghanistan, les Etats-Unis arrêtent les opérations militaires en Irak

Le président Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi, ont signé un accord officialisant la fin des missions des militaires américains en Irak. La date de départ des 2 500 soldats en Irak n’a cependant pas été communiquée, alors que la plupart des effectifs américains ont quitté l’Afghanistan. Le président américain a précisé que son armée participera à la formation des troupes locales dès les premiers jours de 2022.

Il a assuré que “notre rôle en Irak sera d’être disponible, de continuer à former, d’assister, d’aider et de faire face à l’EIIS [Etat Islamique] à mesure qu’il arrive. Nous n’allons pas être, d’ici la fin de l’année, en mission de combat, mais notre coopération contre le terrorisme continuera même dans cette nouvelle phase, dont nous discutons.” Le Premier ministre irakien a appuyé ses propos, assurant que leur “relation sera plus forte que jamais.” Les Etats-Unis craignent une montée en puissance des terroristes à leur départ comme c’est le cas en Afghanistan, ce pourquoi leur retrait n’est clairement pas envisageable pour eux à ce stade.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.