Rubrique
Brèves

Au Mali, une cinquantaine de civils tués par des djihadistes

Le drame est survenu hier après-midi au nord du pays, dans la région de Gao. Trois localités proches de la frontière avec le Niger ont été visées : Karou, Ouatagouna et Daoutegeft. On comptait encore les civils morts ce midi, et l’attaque n’a pas été encore revendiquée. Elle est cependant imputée aux djihadistes, du fait des attaques ces derniers jours dans la région. Les assaillants seraient arrivés dans les villages à moto, les auraient saccagés, et seraient repartis après avoir massacré les civils.

Un détachement militaire a été envoyé dans les villages touchés dans la journée, alors qu’un quatrième village a rapporté avoir été attaqué. Les communications dans la zone sont fortement perturbées en raison des combats et des attaques contre les infrastructures de communication. La plupart des insurgés et djihadistes de la zone sont liés à Al-Qaïda et ont fait des milliers de morts et déplacés depuis 2012. Au départ cantonnées au nord du pays, les attaques terroristes se sont multipliées dans le centre du Mali, mais également aux frontières avec le Burkina Faso et le Niger.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.