Rubrique
Brèves

Bulgarie : le président sortant Roumen Radev réélu

Les Bulgares ont sans grande surprise renouvelé dimanche leur confiance au président Roumen Radev, figure clef de la lutte anti-corruption dans ce pays, l’un des plus pauvres de l’Union européenne. Roumen Radev, ancien pilote de chasse et ex-chef des forces armées, a recueilli près de 66 % des suffrages, selon des résultats partiels publiés tard dans la soirée. Son adversaire Anastas Guerdjikov, qui se présentait avec l'appui du parti conservateur Gerb de l'ex-Premier ministre Boïko Borissov, a obtenu quelque 33 % des voix. Le recteur de l'université de Sofia a rapidement reconnu sa défaite, accusant "tout l'appareil d'Etat d'avoir travaillé pour le président en exercice". Pour ce quatrième scrutin de l’année en Bulgarie, le taux de participation est estimé à moins de 34 %, soit le plus faible depuis la transition démocratique de 1989.

Dans cette république parlementaire des Balkans, c'est le gouvernement qui définit la politique, le président ayant un rôle essentiellement protocolaire. Mais Roumen Radev a donné à la fonction une autre ampleur et s'est imposé au fil des ans comme un personnage incontournable du jeu politique. Sa réélection vient conforter le mouvement anti-corruption sorti vainqueur des législatives il y a une semaine et engagé dans des tractations pour former un gouvernement. "Les deux scrutins se sont combinés pour rompre avec le pillage, l'arbitraire, l'éradication de la mafia au pouvoir", s'est félicité Roumen Radev: "La Bulgarie sort du marasme".

Salué par beaucoup pour son rôle dans la marginalisation de Boïko Borissov, Roumen Radev est accusé par ses détracteurs d'outrepasser ses fonctions. Sa large victoire risque d'accentuer "la concentration des pouvoirs", a estimé à la télévision l'expert Antony Galabov. "Le président aura une influence incommensurable". Roumen Radev est aussi régulièrement attaqué sur ses supposées sympathies pro-russes, qui lui avaient valu par le passé le sobriquet de "général rouge". Au cours de son mandat, il a toutefois nuancé ses positions, de l'avis de plusieurs analystes.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.