Rubrique
Actualités

Coronavirus : l’Australie va rouvrir ses frontières

Après près de deux ans d’isolement, le Premier ministre Australien a annoncé vendredi 1er octobre la réouverture progressive du pays à partir du mois de novembre. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, l’Australie va ouvrir ses frontières à l’international : les citoyens et les résidents permanents vont pouvoir entrer et sortir du pays à nouveau. 

Rappelez-vous : au début de la pandémie, l’Australie avait choisi tout comme la Nouvelle-Zélande, l’Islande ou encore le Japon, d’opter pour la stratégie zéro-Covid. Un pari gagnant dans un premier temps, mais qui s’est vite retrouvé compliqué à gérer après l’arrivée du variant Delta. Le nombre de cas est en hausse dans les plus grandes villes qui sont confinées depuis quelques mois, les États entre eux ont également fermé leurs frontières et personne ou presque ne peut quitter l’île ou bien la rejoindre, sauf pour des raisons très exceptionnelles (travail ou urgence familiale à l’étranger). Une stratégie extrême qui a finalement mis le pays en retard en terme de vaccination par rapport à l’Europe : d’abord peu touchés puis en majorité confinés, les Australiens ne se sont pas précipités vers la solution vaccinale. Au 30 septembre 2021, 79% des plus de 16 ans ont reçu une première dose et 56% seulement sont complètement vaccinés. À la même date, 75% des français ont reçu une première dose et plus de 72% sont complètement vaccinés (d'après le Communiqué de presse publié par le Ministère de la Santé, ce vendredi), en sachant que la France a ouvert la vaccination aux 12-17 ans alors que les chiffres australiens ne recensent que la population à partir de 16 ans. 

Malgré des chiffres de contamination bien inférieurs à ceux de la France ou de l’Europe (107 000 cas de Covid en Australie au 1er octobre contre plus de 7 millions de cas en France), l’Australie a été l’un des pays les plus stricts en matière d’entrée et de sortie du pays. Au 1er octobre 2021, les deux villes les plus peuplées, Sydney et Melbourne, ainsi que la capitale Canberra sont toujours confinées. La plus grande ville de l’état du Victoria, Melbourne, a été confinée à six reprises et vit aujourd’hui son 243ème jour de confinement depuis le début de la pandémie ; alors que Sydney, dans l’état du New South Wales devrait sortir de treize semaines de confinement le 11 octobre prochain.

« Retrouver une vie normale »

Le discours de Scott Morrison était attendu, tant par les citoyens ‘coincés’ dans le pays que par les Australiens qui tentent de rentrer chez eux. Hier, le Premier ministre a annoncé la réouverture des frontières : « Il est temps pour les Australiens de retrouver une vie normale » a t-il déclaré. L’objectif est fixé pour le mois de novembre, date à partir de laquelle la couverture vaccinale nationale devrait avoir atteint les 80% de double doses, mais ne concernera pas les touristes dans un premier temps. Autre mesure annoncée par le gouvernement : la levée de la quarantaine. Jusqu’à présent, un voyageur qui rentrait dans le pays devait passer par la case quarantaine de quatorze jours en hôtel et à ses propres frais (3 000$ par personne, environ 1 800€). Désormais, les personnes vaccinées qui rentrent chez elles pourront effectuer sept jours d’isolement à domicile. Les citoyens non vaccinés, en revanche, devront toujours se plier à la règle de la quarantaine à l'hôtel. Touché en premier par le variant Delta, l’État du New South Wales, et la plus grande ville Sydney, devrait être le premier à atteindre la barre des 80%. Les chiffres annoncés lors de la conférence de presse du Premier ministre annonçaient 66,5% de double vaccinés au 1er octobre.

Malgré ces nouvelles annonces, rien est encore garanti pour le pays tout entier puisque certains États qui n’ont quasiment pas été touchés par le virus ont décidé de repousser davantage la limite de 80% et donc la date d’ouverture de leurs frontières. C’est le cas du Queensland et de Western Australia, deux États très peu touchés par le virus et donc toujours dans une logique de zéro-Covid. À eux deux, ils ont a peine dépassé la barre des 3 000 cas de Covid-19 depuis l’apparition du virus en 2020. Imaginez, il pourrait, dans un avenir proche, s’avérer plus difficile pour les Australiens de voyager de Sydney à Perth (la plus grande ville de l’État Western Australia) que de Sydney à Paris !

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.