Rubrique
Brèves

En Algérie, les incendies volontaires progressent et continuent de tuer

Ce matin, le bilan était de 42 morts, dont une vingtaine de militaires réquisitionnés pour combattre les flammes. Les incendies font toujours rage en Kabylie, où c’est désormais plus de 70 feux qui se sont déclarés dans plus de 18 wilayas (préfectures). “C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la mort en martyrs de 25 militaires après qu’ils aient réussi à secourir plus d’une centaine de citoyens des flammes, dans les montagnes de Bejaïa et Tizi-Ouzou”, a confirmé sur Twitter le président Tebboune.

17 autres civils ont trouvé la mort, et quatre personnes décrites comme pyromanes ont été arrêtées à Médéa et Annaba, dans le nord du pays. L’épisode caniculaire et la raréfaction de l’eau en Algérie aident à la propagation des brasiers, que les pompiers, la protection civile, les civils et militaires peinent à contenir. Le 25 juillet, le président Tebboune a décidé de durcir la législation contre les pyromanes et auteurs d’incendies criminels, qui risquent dorénavant jusqu’à 30 ans de prison ferme.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.