Rubrique
Brèves

En Hongrie, la loi anti-LGBT entre en vigueur

Le 8 juillet marque l’entrée en vigueur de la loi controversée hongroise, alors qu’Ursula von der Leyen a reporté son déplacement d’aujourd’hui en signe de protestation. La présidente de la Commission européenne devait en effet valider le plan de relance hongrois cette après-midi, mais elle est restée à Bruxelles. Elle a menacé hier la Hongrie d’entamer une procédure d’infraction si le pays n’abandonnait pas sa loi, en vain. La nouvelle loi est accusée d’être homophobe, car elle prévoit “la pornographie et les contenus qui représentent la sexualité ou promeuvent la déviation de l’identité de genre, le changement de sexe et l’homosexualité ne doivent pas être accessibles au moins de 18 ans.

En clair, toute représentation de l’homosexualité dans les contenus potentiellement accessibles aux mineurs est interdite. De plus, les écoles ou institutions d’éducation ne pourront faire intervenir des personnes ou ONG pour parler de tout ce qui touche “à la culture sexuelle, à la vie sexuelle, à l’orientation sexuelle ou au développement sexuel.” La Gay pride pourrait en théorie être interdite, car des mineurs pourraient y participer ou la voir passer. Les publicités évoquant l’homosexualité sont également proscrites. Pour le président Orban, cette loi protège les enfants et “combat la pédophilie. Le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes Clément Beaune a jugé cette loi “scélérate”, qui “assimile pédophilie et homosexualité. C'est un scandale aujourd'hui en Europe” qu’une telle loi voit le jour.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.