Rubrique
Brèves

A Hong Kong, un média se délocalise à Singapour

Le média Initium pointe du doigt le recul de la liberté de la presse à Hong Kong, alors que le célèbre journal Apple Daily a été contraint à la fermeture en juin. Pour la première fois, un organisme de presse va donc quitter Hong Kong en raison de la répression chinoise. À Singapour, le média aux 60 000 abonnés assure jouir d’une liberté totale et ne tombe pas sous le coup de la loi de sécurité nationale. La rédactrice en chef Susie Wu a écrit dans un de ses articles “qu’au cours des six dernières années, le chemin vers la liberté est devenu plus difficile et plus dangereux, le monde est de plus en plus polarisé et antagoniste.” Elle a ajouté que l’équipe d’Initium croit "qu'où que nous soyons, tant que la liberté dans nos cœurs est connectée, nous pouvons créer un plus grand espace de liberté.”

Auparavant, la ville était célébrée pour la liberté dont les citoyens et les médias pouvaient profiter. Kacey Wong, un célèbre artiste de la ville et un présentateur de télévision, Steve Vines, ont également quitté la ville aujourd’hui. Le premier a informé ses admirateurs qu’il avait fui à Taïwan, où il peut exercer son art sans entraves. Quant à Steve Vines, il est retourné en Angleterre, dénonçant la dictature de la Chine et l’emprise de cette dernière sur Hong Kong.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.