Rubrique
Brèves

Intensification des violences en Afrique du Sud

Après 6 jours de violences suite à l’incarcération du président Zuma, les autorités dressent un bilan humain de 72 morts et des centaines de blessés. L’armée a été déployée dans le pays, particulièrement dans les zones qui ont subi des pillages. 25 000 militaires attendent dorénavant les ordres, mais la tendance d’aujourd’hui est à l’accalmie. Les habitants et le gouvernement s’inquiètent des probables pénuries de denrées alimentaires et d’essence après la semaine de violences.

Hier, la plus grande raffinerie du pays avait fermé ses portes, alors qu’elle fournit un tiers du carburant dans le pays. Certains habitants ont décidé d’organiser eux-mêmes la protection de leur commerce et des centres commerciaux, notamment en formant des chaînes humaines et en organisant des patrouilles. Le roi Misuzulu Zulu a appelé à la paix et a jugé les actes de vandalisme honteux. L’Union Africaine a quant à elle condamné “avec la plus grande fermeté la flambée de violence, qui a entraîné la mort de civils et des scènes effroyables de pillage.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.