Rubrique
Brèves

Kim Jong-Un reconnaît la “situation alimentaire tendue” en Corée du Nord

C’est une nouvelle qui ne surprend personne, à l’heure où de nombreuses ONG dénoncent la malnutrition et les menaces de famines en Corée du Nord. Mais le dictateur a reconnu avoir rencontré une “série de difficultés” pour nourrir la population, une première pour le dirigeant. Son pays fait également face à de multiples sanctions internationales face à son programme militaire. Pour le Programme alimentaire mondial de l’ONU, 45% de la population nord-coréenne souffrait de malnutrition entre 2017 et 2019.

En cause, un typhon l’année dernière qui a ravagé les cultures. Le “secteur agricole n’a pas pu atteindre son objectif de production de céréales en raison des dégâts causés”, a expliqué Kim Jong-Un. Les effets du coronavirus ont joué un rôle dans cette situation selon beaucoup d’experts, ce que le régime nord-coréen réfute. L’année dernière le pays avait fermé ses frontières avec la Chine, alors qu’elle représente 80 à 90% de ses échanges commerciaux. Cela avait conduit à une pénurie de beaucoup de denrées et produits de base en Corée du Nord. Selon les dernières estimations de l’ONU, plus de 10 millions de Nord-Coréens seraient dans le besoin.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.