Rubrique
Brèves

La France stoppe sa coopération militaire avec le Mali 

Toutes les opérations menées conjointement avec Bamako sont suspendues. En cause, un coup d’Etat au Mali par la junte militaire : celle-ci a porté au pouvoir il y a une dizaine de jours le colonel Assimi Goïta, que Paris veut remettre sur le droit chemin. La suspension est “temporaire et réversible” selon le Président Macron, qui attend du Mali une transition démocratique durable, avec de véritables élections législatives en 2022.

Il craint que la junte militaire ne s’allie avec les djihadistes, chose inconcevable pour la France qui aide à les combattre au Mali, notamment avec l’opération Barkhane. Celle-ci a été lancée le 1er août 2014, et lutte contre les salafistes djihadistes présents au Sahel. Les 5 100 soldats français de l’opération Barkhane continueront donc d’opérer mais sans l’appui des soutiens locaux. Le retrait définitif des troupes n’est cependant pas d’actualité, car cela pourrait donner l’avantage aux mouvances djihadistes de la zone. 

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.