Rubrique
Actualités

La ville de Melbourne à nouveau confinée !

Cinq nouveaux cas ont été repérés en 24 heures dans cet hôtel qui accueillait les arrivants à Melbourne. En effet, depuis la sortie du confinement en octobre dernier, une quarantaine aux frais des voyageurs a été imposée à toute personne souhaitant se rendre sur le territoire australien. En tout, treize cas du variant anglais ont été comptabilisés dans cet hôtel de la deuxième plus grande ville du pays, alors que sur les trente derniers jours, le maximum atteint dans tout l’état était de sept cas, le 16 janvier dernier.

Le Premier ministre de l’état, Daniel Andrews, a donc pris la décision de reconfiner le Victoria au moins pour les cinq prochains jours afin d’éviter la propagation du virus dans le pays : «  Les choses ont changé, ce n’est pas le même virus qu’en 2020. Celui-là est très différent. Il va plus vite, il se propage beaucoup plus rapidement » a-t-il confié aux médias australiens. C’est donc 6,5 millions d’Australiens qui se retrouvent à nouveau confinés depuis ce vendredi, à minuit (14 heures, heure française), jusqu’à mercredi 17 février au minimum.

Parmi les conséquences de ce nouveau confinement, la fermeture des écoles et des commerces non-essentiels bien sûr, mais l’Open d’Australie pourra continuer de se tenir, à plusieurs conditions.

L’Open d’Australie à huis clos

Le premier Grand Chelem de la saison a démarré ce lundi 8 février, à Melbourne et va se poursuivre, malgré le confinement. Jusqu’ici, 30 000 fans seulement par jour étaient autorisés a assister aux matches, soit la moitié de la capacité habituelle. À partir de ce samedi 13 février, tous les matches se joueront à huis clos. L’organisation de l’Open d’Australie a annoncé un remboursement de tous les tickets aux spectateurs qui devaient se rendre à Melbourne Park entre samedi 13 et mercredi 17 février. De plus, l’application mobile du tournoi a mis en place un onglet pour suivre les matches sur les écrans, afin que les fans ne manquent rien !

Les joueurs pourront évidemment toujours circuler entre les courts : « l’ensemble du parc va se transformer en un lieu de travail, mais ce ne sera plus un événement puisqu’il n’y aura plus de public. Il n’y aura que le minimum d’employés présents sur place également, pour s’assurer que l’espace reste suffisamment sécurisé » a également déclaré Daniel Andrews au Guardian.

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Nathalie GRIS (non vérifié) , ven 12/02/2021 à 19h50
Ce n'est simple nulle part !!
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.