Rubrique
Brèves

Laos : plus de 55,6 millions de pilules de méthamphétamines saisies

La police laotienne a saisi, jeudi 28 octobre, plus de 55,6 millions de pilules de méthamphétamines dans un camion censé transporter de la bière. Il s’agit de la plus grosse saisie de stupéfiants jamais recensée en Asie selon l’Organisation des Nations unies (ONU). Au-delà des pilules, 1537 kg de cristaux de méthamphétamines ont été retrouvés. “Les pilules, ainsi que 1537 kilos de cristaux de méthamphétamine constituent un record pour une seule saisie dans la région”, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). “C’est trois fois plus que l’ensemble des comprimés de méthamphétamine saisis par le Laos l’année dernière, et près du tiers pour la méthamphétamine en cristaux”, a précisé Jeremy Douglas, représentant régional de l’agence onusienne. Le poids de cette saisie n’a pas été dévoilé, ce qui est habituellement le cas.

Les policiers laotiens ont effectué cette immense saisie dans la province de Bokeo, au cœur de la région dite du Triangle d’or, entre la Birmanie, le Laos et la Thaïlande, où des groupes paramilitaires et des narcotrafiquants contrôlent le territoire et fabriquent depuis des dizaines d’années cette drogue dans des laboratoires clandestins. La police a arrêté le chauffeur d'un camion censé transporter de la bière de la marque locale “BeerLao” et qui contenait en réalité une cargaison de stupéfiants. Dans un communiqué, le brasseur a nié toute implication. “Nous sommes profondément déçus que nos caisses aient été utilisées pour couvrir des activités illégales”, a déclaré la société Lao brewery, ajoutant que le camion en question n'était pas enregistré auprès d'eux. Le trafic de drogue a d’ailleurs profité au coup d’Etat en Birmanie en février dernier en raison du coup d’arrêt donné à l’économie légale. Dans son dernier rapport, en juin, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime avait constaté “une augmentation constante du marché de la méthamphétamine en Asie de l’Est et du Sud-Est”, ce que vient confirmer cette saisie.

La méthamphétamine sous sa forme cristallisée, la plus puissante, est habituellement envoyée vers des marchés d'outre-mer, plus lucratifs, comme l'Australie et le Japon, même si la pandémie est venue entraver les transferts.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.