Rubrique
Brèves

Opération Barkhane : un attentat suicide blesse des militaires et des civils

Une explosion survenue à Gossi dans le centre du Mali ce matin a touché un véhicule militaire français, blessant des civils maliens et des militaires français. Tous ont été évacués à l’hôpital de Gao, selon le ministère des Armées. En début de matinée, un véhicule suicide a attaqué un véhicule de la force Barkhane alors en mission de reconnaissance pour sécuriser les alentours de la base opérationnelle avancée (BOA) de Gossi. Des unités d'alerte dont des hélicoptères interviennent pour appuyer les troupes au sol”, a-t-il précisé.

Le nombre de blessés et la gravité des blessures de ces personnes n’ont pas été communiqués. L’attaque n’a pas été encore revendiquée, bien que l’hypothèse d’une voiture piégée soit évoquée. Début juin, Emmanuel Macron avait annoncé la fin de l’opération Barkhane, en réaction au coup d’Etat du colonel Goïta. Celui-ci est désormais l’homme fort du Mali, et la France comme le Mali sont divisés sur la fin de Barkhane.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.