Rubrique
Point de vue

Pour une Union Européenne souveraine et puissante, il faut…

L’Union européenne (UE) est une puissance économique qui a les moyens de s'affirmer et défendre ses intérêts économiques et ses valeurs par sa propre défense. 

Mais elle reste loin néanmoins une puissance de plein exercice qui peut garantir sa propre sécurité par son autonomie.

Les 27 souvent s'unir pour une armée européenne. Ce qui en ressort de la suggestion de Josep Borrell, représentant de l’UE pour les affaires étrangères. 

Cette force armée européenne est un vieux projet visant à renforcer l’autonomie de l’Europe vis-à-vis des États-Unis après le retrait de ce dernier d’Afghanistan et les actions offensives des pays émergents comme la Chine, la Russie, la Turquie qu'aient rendu l’ordre mondial moins solide.

Sa formation serait basée dans un premier temps sur groupe d’intervention rapide de 5.000 hommes.

Une façon de passer à la vitesse supérieure selon Ursula von der Leyen, Présidente  de la Commission Européenne.

« Nous avons besoin d'une Défense de l’Union Européenne »

Mais pour la Présidente de la Commission Européenne, il devient clair que « l’Europe peut et doit être prête à faire davantage avec ses propres moyens ».

Trois raisons sont évoquées :

1) « Assurer la stabilité dans notre voisinage ».
De par sa vaste géographie, l’Europe est connectée à différentes régions du monde.

Et sait par expérience que « si l’on ne fait pas face, à temps, à la crise se produisant à l’étranger, la crise vient à nous ».

Intervenir donc, pour traiter les causes avant d’avoir à traiter les conséquences (notamment migratoires) d’une crise.

2) L’évolution rapide de « la nature des menaces auxquelles nous sommes confrontées », notamment dans le domaine cyber.

« Vous n’avez plus besoin d’armées ni de missiles pour causer des dégâts de très grande ampleur », assène la Présidente qui rappelle qu’il est possible de « mettre à l’arrêt des installations industrielles, des services municipaux et des hôpitaux » ou encore « perturber tout un processus électoral » rien qu’avec un ordinateur, un smartphone et une connexion internet pour seules armes.

3) Enfin, « il y aura des missions dans lesquelles l’OTAN ou l’ONU ne seront pas présentes », mais où l’UE devrait l’être.

Et l’UE possède à cet égard « une longue expérience en matière de consolidation et de maintien de la paix », notamment grâce à la coopération sur le terrain entre civils et militaires.

Enfin, je conclus que notre monde actuel est instable et il nous impose, en fait, d’établir une défense européenne capable d’intervenir rapidement et de façon autonome en cas de crise et nous devons moins dépendre des États-Unis afin qu'on puisse défendre les intérêts européens.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.