Rubrique
Brèves

Russie : l’incendie d’une usine d’explosifs fait quinze morts

Au moins 15 personnes sont mortes vendredi 22 octobre dans l'incendie d'une usine de fabrication d'explosifs dans la région russe de Riazan, au sud de Moscou, selon les autorités locales. L'incendie a pu être causé par une "violation des processus technologiques" et des "normes de sécurité", selon une source au sein des forces de l'ordre, citée par l'agence de presse Interfax. Le feu s’est déclaré dans un atelier du site industriel Elastik, spécialisé dans la fabrication d'explosifs industriels et de munitions. "Quinze personnes sont mortes", a indiqué le gouvernement de la région de Riazan dans un communiqué. Une personne a été hospitalisée avec de graves brûlures, une autre est toujours portée disparue. Le bilan initial du ministère des Situations d’urgence faisait état de sept morts et neuf disparus. Selon les 170 pompiers intervenus sur place, l'atelier affecté par le feu a été entièrement détruit. Alexandre Tchouprian, le ministre des Situations d’urgence par intérim, s’est rendu sur place dans la foulée pour constater les dégâts. "Rien ne menace la population des localités voisines”, a-t-il souligné. Le Comité d'enquête russe, chargé des principaux dossiers pénaux dans le pays, a d'ailleurs annoncé l'ouverture d'une enquête pour "violation des règles de sécurité sur un site dangereux ayant entraîné la mort par imprudence".

Elastik est, selon son site, une “entreprise stratégique” pour le gouvernement russe. Elle appartient au conglomérat d'État Rostec qui regroupe plusieurs sociétés fournissant des produits industriels ou de haute technologie aux secteurs civils et militaires. Mais en 2015, l’entreprise a fait faillite et depuis 2017 ses ateliers étaient utilisés par d'autres entreprises actives dans le secteur des explosifs, selon l’agence Interfax. Les explosions ou incendies accidentels et meurtriers sont courants en Russie, dû notamment aux infrastructures vieillissantes ou au non-respect des normes de sécurité. En décembre 2020, onze personnes avaient péri dans un incendie à l'intérieur d'une maison de retraite de la région de l'Oural. Un mois plus tard, ce sont onze et quatre personnes qui sont mortes lors d'incendies séparés à Tomsk et Moscou dans des logis pour migrants.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.