Rubrique
Brèves

Tunisie : le président Kaïs Saïed limoge le PDG de la chaîne nationale Wataniya

Trois jours après la suspension du parlement et le limogeage du Premier ministre, c’est au tour de Lassaad Dahech d’être mis à la porte. Il aurait empêché un employé militant des droits de l’Homme, Bassem Trifi, et une journaliste syndicale, Amira Mohamed, d’accéder à la chaîne, alors qu’ils devaient s’exprimer dans une émission télévisée. Bassem Trifi avait expliqué que “le PDG de la Wataniya m’a dit qu’il avait reçu des instructions d’un responsable militaire de ne pas laisser d’invités entrer au siège de la télévision.”

Le ministre de la Défense et le président  ont nié avoir donné ces instructions, ce qui a conduit au limogeage du PDG de la chaîne Wataniya. Il a été remplacé par la journaliste Awatef Dali, qui avait déjà occupé ce poste par intérim. Kaïs Saïed a répété qu’il était “attaché aux libertés publiques” et a promis de toujours défendre ces dernières. Deux jours auparavant, les bureaux de la chaîne qatarie Al-Jazeera à Tunis avaient été contraints à la fermeture par le président. Il reproche à la chaîne qatarie d’être proche du parti Ennahdha, contre qui le président est parti en guerre.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.